Guide de marketing de contenu gratuit & complet 2019

Guide de marketing de contenu gratuit 2019

Guide du débutant en marketing de contenu

Comment commencer à vendre avec un contenu convaincant

Metadosi – 15 Janvier 2019

Depuis quelques années, le marketing de contenu fait fureur sur Internet. Vous vous êtes peut-être déjà rendu compte que le contenu est la clé pour libérer la confiance des consommateurs, établir des relations avec vos clients et améliorer l’autorité et le classement de votre site Internet. Mais vous ne savez peut-être pas comment commencer.

Heureusement, c’est là que nous intervenons. Nous avons conçu ce guide du marketing de contenu pour débutants afin de vous fournir les connaissances, les outils et les ressources dont vous avez besoin pour commercialiser efficacement ces contenus. Ainsi, que vous souhaitiez simplement lancer un simple blog ou lancer un programme de contenu à grande échelle, ce guide vous donnera tout ce dont vous avez besoin pour créer votre contenu, le promouvoir et en mesurer le succès.

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Pour explorer ce guide et apprendre tout ce que vous devez savoir sur le marketing de contenu, cliquez sur les liens ci-dessous pour passer d’un chapitre à l’autre. Utilisez les liens « chapitre précédent » et « chapitre suivant » pour lire le guide dans l’ordre, ou cliquez sur le lien « accueil » pour revenir à cette page et à la table des matières.

Table des matières

1. Introduction: Qu’est-ce que le marketing de contenu ?
2. L’histoire du marketing de contenu
3. Pourquoi utiliser le marketing de contenu ?
4. Types de contenu
5. Créer votre stratégie de contenu
6. Recherche et identification des opportunités de contenu
7. Produire votre contenu
8. Comment promouvoir votre contenu
9. Mesurer l’efficacité de votre marketing
10. Outils et ressources utiles

CONTACTEZ METADOSI

Vous voulez générer plus de leads ?

1. Introduction : Qu’est-ce que le marketing de contenu ?

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Au cours des dernières années, un nouveau type de marketing a acquis une immense popularité en ligne. Si vous n’avez au moins jamais entendu parler du marketing de contenu, il y a de bonnes chances que vous viviez au sommet de la montagne ou au fond d’une vallée (ou du moins n’avez pas accès à Internet) depuis 2011.

Informations Google Trends pour le marketing de contenu

Google trends marketing de contenu

Google trends marketing de contenu

Avec un pic d’intérêt au début de 2014, la montée en puissance du marketing de contenu a entraîné une inondation de nouveaux blogs, articles, livres blancs et infographies sur Internet. Cela a également conduit à la prévalence de titres d’emplois tels que «marketing de contenu» et «stratège de contenu», voire de départements de marketing de contenu complets pour certaines grandes entreprises.

Comme vous pouvez probablement le deviner, le marketing de contenu correspond exactement à ce que cela ressemble: un marketing avec contenu. Au lieu de faire en sorte que les consommateurs fassent des achats par le biais de la publicité, d’email marketing ou d’autres méthodes plus traditionnelles, l’objectif est de motiver un achat en utilisant des contenus tels que des articles de blog, des landing pages et des livres blancs.

Le Content Marketing Institute, une ressource de premier plan du secteur en matière de marketing de contenu, définit la pratique de la manière suivante:

Le marketing de contenu est le processus marketing et commercial permettant de créer et de distribuer un contenu pertinent et précieux pour attirer, acquérir et engager un public cible clairement défini et bien compris – dans le but de générer une action client rentable.

Ou plus simplement:

C’est un processus marketing qui permet d’attirer et de fidéliser les clients en créant et en organisant de manière cohérente des contenus afin de modifier ou d’améliorer le comportement des consommateurs.

Alors, vous vous demandez peut-être quel est le problème ? Quelle est la particularité de cette forme de marketing qui nécessite de nouveaux intitulés de post ? Et le marketing de contenu fonctionne-t-il vraiment, de toute façon ?

Dans ce guide du marketing de contenu pour débutants, nous expliquerons comment le marketing de contenu a été créé et comment cette « nouvelle » forme de marketing a ses racines jusqu’à la fin du XIXe siècle. Nous verrons comment le marketing de contenu peut aider votre entreprise à augmenter votre classement dans les moteurs de recherche, à augmenter le trafic et à vous faire gagner plus d’argent en ligne. Enfin, nous vous apprendrons comment rechercher, produire et commercialiser votre propre contenu, et vous fournirons des ressources qui faciliteront un peu le processus dans son ensemble.

Prêt à commencer ? Explorons l’histoire du marketing de contenu, qui remonte à 1895.

2. L’histoire du marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

En 1895, Deere & Company, fondée par l’ancien forgeron John Deere, publie le premier numéro de son magazine imprimé, The Furrow. À l’époque, The Furrow ne ressemblait pas à la plupart des médias imprimés, son objectif n’étant pas de vendre des produits à ses lecteurs. Au lieu de cela, le magazine avait pour objectif d’éduquer les agriculteurs afin qu’ils puissent mieux réussir ce qu’ils faisaient.

The Furrow

The Furrow

En 2018, The Furrow est toujours en cours d’impression et de distribution pour les agriculteurs de 40 pays du monde. Il propose également une édition pour tablettes, ainsi qu’un site internet sur lequel les agriculteurs peuvent lire des articles, voir des photos et regarder des vidéos. Le numéro de Fevrier 2018 met en vedette des agriculteurs qui obtiennent de bons résultats sur des sols plus sains, des efforts de restauration de l’habitat qui contribuent à augmenter les populations d’abeilles et de papillons, et enre autre, la restauration des cours d’eau qui aide la faune ET les résultats des agriculteurs.

Le magazine John Deere est présenté comme l’un des premiers exemples de marketing de contenu en action, sinon le tout premier. Bien que The Furrow n’ait pas fait la promotion des produits John Deere ni demandé à ses lecteurs à acheter ses produits, il continuait de susciter la notoriété de la marque. Parce que le magazine offrait à ses lecteurs une valeur à long terme, ils étaient plus susceptibles de manifester leur appréciation en achetant des produits John Deere dans le futur.

Quelques années plus tard, en 1904, Jell-O — une société relativement nouvelle dont les ventes annuelles avoisinaient les 250 000 $ — commençait à distribuer un livre de recettes gratuit. Des millions d’exemplaires du livre, contenant des recettes de Jell-O et des idées de cuisine, ont été imprimés et distribués. En 1909, les ventes de Jell-O atteignaient 1 million de dollars; en 1913, ils dépassaient 2 millions de dollars.

 

 

Livre de recettes Jell-O

Livre de recettes Jell-O

Les débuts du marketing de contenu ont également conduit à la création du feuilleton. La publicité à la radio était un moyen populaire d’atteindre les femmes au foyer, mais plutôt que de payer pour une publicité, Proctor & Gamble a choisi de sponsoriser une fiction radiophonique de jour. Leur poudre de savon Oxydol était le sponsor de l’émission radiophonique «Oxydol’s Own Ma Perkins» à partir de 1933. L’émission était surnommée «soap opera» en raison de son sponsor, et le nom s’y tenait.

Comme le montrent ces premiers exemples, le marketing de contenu, c’est-à-dire l’augmentation des ventes grâce à l’utilisation de contenu utile ou divertissant, existe depuis plus de cent ans. Toutefois, l’expression «marketing de contenu» n’a pas été utilisée aussi longtemps. Quand est-ce arrivé?

La première utilisation documentée du terme «marketing de contenu» pour décrire ces méthodes remonte à 1996. John Oppedahl, qui travaillait alors pour l’Arizona Republic, a dirigé une table ronde à l’American Society for Newspaper Editors sur le thème du marketing efficace d’un journal avec du contenu. Rick Doyle, alors rédacteur en chef du Walla Walla Union-Bulletin, a publié un article en ligne intitulé « Roundtable: Content Marketing ».

Un extrait de l’écriture de Doyle jette les bases du marketing de contenu moderne :

Pour prendre des décisions judicieuses concernant le contenu et commercialiser efficacement le journal, les rédacteurs en chef doivent savoir ce que les lecteurs veulent.

Le problème est que les lecteurs vous diront ce qu’ils pensent que vous voulez entendre. Ainsi, la méthode populaire consistant à poser des questions pour savoir s’ils lisent un certain type d’informations ou comment ils réagiront si un certain changement est apporté peut orienter les rédacteurs en chef dans la mauvaise direction.

Une table ronde d’idées, animée par John F. Oppedahl de l’Arizona Republic et Phoenix Gazette, a offert différentes façons de réfléchir aux lecteurs et à la commercialisation du papier. Plutôt que de lire le lectorat, la satisfaction doit être mesurée – dans le but de faire passer ceux qui sont insatisfaits à satisfaits et ceux qui sont satisfaits à très satisfaits.

Après ces premières mentions de phrase, le marketing de contenu a lentement gagné en popularité. En 2007, Joe Pulizzi a fondé le Content Marketing Institute, initialement conçu pour mettre en correspondance les rédacteurs de contenu et les marques. CMI est rapidement devenu une ressource de pointe sur le sujet, offrant une formation et une conférence annuelle. De plus, en 2008, le célèbre spécialiste du marketing Seth Godin a déclaré que le marketing de contenu «[était] tout le marketing qui restait», ce qui aurait pu contribuer à donner plus d’attention au sujet.

Aujourd’hui, le marketing de contenu est omniprésent. Depuis ses débuts modestes dans les livres de recettes et les drames radiophoniques, la pratique a évolué pour devenir un contenu sponsorisé sous toutes ses formes, allant des vidéos aux billets de blogs, en passant par les webinaires et la formation en ligne. Et selon CMI, 93% des spécialistes du marketing B2B utilisent désormais le marketing de contenu.

Maintenant que vous avez appris comment le marketing de contenu a vu le jour, voyons pourquoi ce marketing est un tel succès et pourquoi des marques telles que John Deere, Jell-O et Procter & Gamble s’appuient dessus depuis des décennies.

3. Pourquoi utiliser le marketing de contenu ?

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Une des premières choses que vous voudrez peut-être savoir sur le marketing de contenu est la suivante: «s’agit-il d’une lubie?» Ou vous vous demandez peut-être «quel est le véritable retour sur investissement ?». Après tout, cela n’a pas l’air d’être logique. Comment des articles de blog ou des guides gratuits pourraient-ils augmenter les ventes ?

Le marketing de contenu est vraiment aussi efficace qu’il le prétend. En fait, un sondage réalisé par le Content Marketing institute et repris par Hubspot a révélé que 72% des spécialistes du marketing pensaient que le marketing de contenu de marque était plus efficace que la publicité dans un magazine et 62%, que c’était mieux qu’une publicité télévisée.

Pour mieux comprendre le fonctionnement du marketing de contenu et son augmentation des ventes, examinons l’entonnoir des ventes.

L’entonnoir de vente assisté par le marketing de contenu

Comme vous le savez probablement déjà, il est peu probable que les visiteurs de votre site effectuent un achat, remplissent un formulaire de contact ou fassent un investissement quelconque dans votre entreprise ou votre marque lors de leur première visite. Les visiteurs suivent souvent un entonnoir de conversion et la réalité de cet entonnoir est que beaucoup de ceux qui y entrent n’atteignent pas le fond.

Un entonnoir de vente typique peut comporter plusieurs étapes et des «déclencheurs» externes qui les déplacent à travers chaque étape. On pense généralement que les entonnoirs ont trois étapes de pré-conversion: sommet de l’entonnoir (TOFU), milieu de l’entonnoir (MOFU) et bas de l’entonnoir (BOFU). Ce qui pousse une personne à passer de la phase TOFU à la phase MOFU – ou à quitter l’entonnoir sans progresser – dépend probablement d’un facteur externe.

Illustration de l'entonnoir des ventes

Illustration de l’entonnoir des ventes

Regardons un exemple réel. Au début du 20e siècle, l’objectif de Jell-O était de promouvoir les ventes de sa gélatine aromatisée dans les épiceries. La société avait déjà lancé quelques premières publicités dans les magazines, mais les ventes se situaient autour de 250 000 dollars et son objectif était de casser le million. Que pouvaient-ils faire pour déplacer davantage de clients TOFU – ceux qui avaient vu les publicités, mais n’étaient pas suffisamment intéressés pour en savoir plus sur ce nouveau produit inhabituel – vers ceux de la BOFU ?

Lorsque Jello-O a lancé son livre de recettes gratuit, il avait la réponse. Le livre de recettes constituait l’étape nécessaire entre le premier contact (ou «notoriété de la marque»), l’éducation et la motivation pour effectuer un achat. Après la distribution du livre, l’entonnoir d’aide au contenu de Jell-O ressemblait probablement à ceci:

Exemple d'entonnoir de vente Jell-O

Exemple d’entonnoir de vente Jell-O

Comme vous pouvez le constater, l’existence du livre de recettes en soi n’est pas nécessairement ce qui a motivé les acheteurs de l’épicerie à acheter. Il restait un facteur externe ayant influencé la décision finale, à savoir le besoin de Jell-O du lecteur en raison d’une fête au cours de laquelle on leur avait demandé d’apporter un dessert. Cependant, sans le livre de recettes, le client n’aurait peut-être jamais dépassé le stade initial de sensibilisation et l’achat n’aurait pas eu lieu.

Comme nous l’avons déjà mentionné, après deux ans et plusieurs millions d’exemplaires du livre de recettes Jell-O distribué, les ventes de la société ont dépassé la barre du million de dollars. En effet, Jell-O a comblé une lacune nécessaire dans l’entonnoir des ventes et le contenu était exactement ce dont la société avait besoin pour le combler.

Prêt pour un exemple plus moderne ? Disons que vous êtes le propriétaire d’une toute nouvelle entreprise de commerce électronique vendant des vêtements haut de gamme pour femmes. Vous pouvez vous attendre à ce que les visiteurs de votre site internet n’aient besoin que d’une ou deux touches pour les convaincre de faire un achat, mais ce n’est peut-être pas forcément vrai. Et si la femme visitant votre site internet n’avait pas besoin de nouveaux vêtements pour le moment, mais surfait simplement sur différents sites de magasins ? Et si elle est très sélective quant à ce qu’elle achète et si elle veut être absolument certaine que votre pantalon de costume lui convient ?

Vous pouvez essayer de l’attirer et de la réengager en utilisant un entonnoir de vente ressemblant à ceci :

Illustration de l'entonnoir des ventes en ligne

Illustration de l’entonnoir des ventes en ligne

… ou vous pouvez utiliser le marketing par le contenu pour modéliser votre entonnoir de vente de la manière suivante:

Entonnoir de vente en ligne moins coûteux utilisant le marketing de contenu

Entonnoir de vente en ligne moins coûteux utilisant le marketing de contenu

Selon le client, l’un ou les deux modèles d’entonnoirs peuvent très bien fonctionner pour la convaincre d’acheter un pantalon de costume dans votre magasin. Cependant, il existe une grande différence entre les deux : le coût.

La réduction du coût du marketing de contenu

Selon un rapport de HubSpot, le coût moyen par lead dans les organisations qui utilisaient principalement des tactiques de marketing sortant, telles que des publicités, des publicités et des publipostages, s’élevait à environ 346 USD. Pour les entreprises utilisant principalement des tactiques de marketing entrant, telles que le marketing de contenu, l’e-mail marketing, le SEO et les réseaux sociaux, le coût moyen par prospect était d’environ 135 USD, soit 61% de moins.

Coût par lead pour les activités marketing

Coût par lead pour les activités marketing

Compte tenu des deux exemples d’entonnoir de ventes proposés ci-dessus, il est vrai que cela peut convaincre un client potentiel de faire un achat dans votre magasin, de remplir un formulaire de contact ou de prendre une décision de travailler avec votre entreprise. Toutefois, si vous pouviez obtenir les mêmes résultats avec environ un tiers du coût des activités de marketing traditionnelles, simplement en échangeant certains morceaux de votre entonnoir contre du marketing de contenu, pourquoi ne le feriez-vous pas ?

Avantages supplémentaires du marketing de contenu

Le coût d’acquisition de leads réduit n’est pas le seul moyen pour une organisation de tirer profit du marketing de contenu. Selon le Content Council, sept consommateurs sur dix aiment le contenu en ligne, car celui-ci est adapté à leurs intérêts. En outre, sept consommateurs sur dix déclarent préférer en savoir plus sur une entreprise par le biais d’articles, plutôt que par la publicité, ce qui montre clairement que les préférences se sont détournées de la publicité sortante traditionnelle pour se tourner vers le marketing de contenu.

Cependant, les consommateurs ne sont pas les seuls à préférer le marketing de contenu. Une infographie de Content + indique que les blogs peuvent fournir aux entreprises environ 434% de pages indexées en plus et 97% de liens en plus que celles qui n’ont pas de blog. Plus vous avez de pages et de liens de haute qualité, plus vous avez de chances de bien vous positionner sur Google et les autres moteurs de recherche, ce qui signifie que l’utilisation d’un blog dans le cadre de votre programme de marketing de contenu peut potentiellement améliorer votre classement d’une manière que les autres méthodes de SEO ne peuvent pas.

Alors, pour répondre à la question «Pourquoi utiliser le marketing de contenu ?», Nous dirons ceci: le marketing de contenu offre aux entreprises un moyen plus fiable d’atteindre les clients potentiels à un coût inférieur à celui des autres activités et peut combler les lacunes dans l’entonnoir des ventes pour augmenter la probabilité d’achats lorsque des facteurs externes sont rencontrés.

Couple faisant un achat en ligne

Couple faisant un achat en ligne

Pour être clair, le marketing de contenu n’est pas une solution miracle. L’ajout d’un blog à votre site internet n’augmentera pas automatiquement vos prospects ni vos ventes. Il faut beaucoup de travail, de dévouement et de temps pour concevoir un programme de marketing de contenu qui s’adapte à votre entreprise et qui incite vos clients à agir.

De plus, il y aura toujours des facteurs externes hors de votre contrôle qui peuvent amener un client à quitter l’entonnoir des ventes – comme un manque de budget, la décision du propriétaire de l’entreprise d’aller ailleurs ou un changement de forfait. Mais lorsque ces facteurs externes jouent en votre faveur, le marketing de contenu peut servir d’introduction initiale à votre entreprise et vous faire économiser de l’argent par rapport à d’autres activités de marketing en entonnoir qui auraient pu servir à sa place.

Maintenant que nous avons présenté les avantages de l’utilisation du marketing de contenu, passons maintenant aux types de contenu que vous pouvez utiliser dans le cadre d’un programme de marketing de contenu et donnons quelques exemples de la manière dont ils peuvent être utilisés pour promouvoir votre entreprise et vos contenus. Développez vos ventes en ligne.

4. Types de contenu

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Lorsque vous réfléchissez aux types de contenu produits dans le cadre d’un programme de marketing de contenu, vous pouvez penser aux articles de blog, aux articles et peut-être aux livres blancs. Mais le marketing de contenu est en réalité bien plus que cela. En fait, vous faites peut-être du marketing de contenu en ce moment et vous ne le réalisez même pas!

Explorons quelques types de marketing de contenu, comment les utiliser et leurs avantages pour les entreprises qui l’utilisent.

Types de marketing de contenu

Types de marketing de contenu

Des articles

Les articles sont généralement des pages postées sur votre site internet dans le but d’informer, d’éduquer ou d’aider un visiteur. Ils peuvent être créés avec l’intention de bien figurer dans les moteurs de recherche, et liés à d’autres articles ou ressources sur le même site internet pour encourager la lecture supplémentaire.

Contrairement aux articles de blog (que nous couvrirons sous peu), les articles se veulent des éléments de contenu toujours d’actualité, toujours pertinents, qui servent un objectif à long terme pour un site internet. Par exemple, un site internet technologique peut écrire un article de blog sur les fonctionnalités du modèle de téléphone portable le plus récent, mais choisir de créer un article décrivant comment faire le premier démarage d’un nouveau téléphone portable. L’un peut ne pas toujours être pertinent – il y a de bonnes chances qu’un autre nouveau modèle soit présenté peu de temps après – mais l’autre s’appliquera toujours.

S’ils sont bien optimisés pour la recherche, bien écrits et contiennent la bonne quantité d’informations et de ressources complémentaires, les articles peuvent à eux seuls constituer un élément extrêmement puissant d’une campagne de marketing de contenu. Considérez ceci: si vous recherchez des informations sur un produit ou un service que vous n’avez jamais utilisé auparavant, et que vous lisez une explication bien écrite d’une entreprise qui l’offre, il est plus probable que vous consultiez ce qu’ils ont à vendre, non ?

De nombreux sites internet utilisent des articles pour augmenter les chances que leur entreprise apparaisse dans les recherches de requêtes ou de questions spécifiques. Par exemple, il peut être avantageux pour une entreprise de vente d’appareils électroménagers de se classer très bien dans les moteurs de recherche en créant des articles pour répondre à des questions telles que « comment installer un lave-vaisselle ? »

Articles de blog

La plus grande différence entre les articles de blog et les articles, comme mentionné, est généralement leur actualité. Toutefois, si votre site internet ne comporte pas de section dédiée aux articles, ou si vous souhaitez regrouper tout votre contenu en un seul endroit, les articles de blog peuvent avoir le même objectif que les articles.

Le blog d’une entreprise peut être utilisé à diverses fins, et les messages qu’il contient peuvent aider à différentes étapes du processus de vente. Les articles de blog sur des sujets d’actualité peuvent servir d’introduction initiale à une entreprise, tandis que des procédures ou des guides plus approfondis pourraient éduquer davantage le visiteur et le pousser à en apprendre davantage sur l’entreprise.

Calendrier éditorial de blog

Calendrier éditorial de blog

Infographie

Les infographies constituent un moyen attrayant, intéressant et souvent rapide d’apporter du contenu à ceux qui pourraient être intéressés par votre entreprise, vos produits ou vos services. Ils sont parfaits pour éduquer une personne sur un sujet complexe en peu de temps, et s’ils sont bien conçus, ils sont également intéressants à regarder !

Si votre entreprise traite des idées complexes ou a une grande quantité de données à présenter, une infographie peut vous aider à communiquer cela beaucoup plus facilement à des clients potentiels. Par exemple, si vous dirigez un cabinet d’avocats, une infographie expliquant les coûts moyens associés au divorce peut aider à répondre à la question «Combien coûte le divorce ?» Et constitue la première introduction pour votre cabinet.

Les infographies ont également tendance à aider les entreprises à créer des liens, car il est très facile de créer un post de blog autour d’une infographie. Si votre graphique est publié avec un code qui permet à quiconque de l’intégrer à son site internet – avec copyright, bien sûr -, vous pouvez obtenir des liens puissants qui facilitent votre SEO.

Attention aux infographies : évitez de créer une infographie simplement parce que vous pensez qu’elle va devenir virale ou vous rapporter beaucoup de liens. Si le sujet de votre graphique s’éloigne trop de vos objectifs commerciaux, les internautes ne pourront pas établir de connexion et ne ressentiront peut-être pas le besoin de visiter votre site internet (ou pourront le visiter et partir immédiatement). Donc, si vous êtes avocat, créer une infographie sur les virus informatiques n’est probablement pas une bonne idée.

Vidéos

Mettre une vidéo sur YouTube n’est pas un acte de marketing de contenu. Cependant, créer une vidéo qui répond à une question ou aide quelqu’un à résoudre un problème l’est.

Comme les infographies, les vidéos peuvent vous aider à présenter des idées complexes ou à éduquer un téléspectateur en peu de temps, en retenant son attention d’une façon que le texte ne le peut tout simplement pas. Ils vous donnent également la possibilité de résoudre les problèmes de façon considérable pour ceux qui recherchent un tutoriel vidéo ou un guide pour obtenir de l’aide concernant un problème qu’ils rencontrent.

Si vous exploitez un magasin de pièces détachées automobiles, vous pouvez choisir de produire une vidéo montrant comment changer l’huile de votre moteur, comment installer un nouveau phare ou comment réparer les rayures dans la peinture. Les connaissances que vous donnez sont gratuites et, à vrai dire, ces mêmes informations peuvent probablement être trouvées ailleurs sur Internet. Toutefois, si vous réalisez bien cette vidéo, vous augmentez les chances que la personne la regardant s’adresse à votre magasin pour acheter les pièces dont elle a besoin pour effectuer les réparations.

Encore une fois, tout comme les infographies, évitez de produire une vidéo simplement parce que vous pensez qu’elle va devenir virale ou gagner des milliers de vues. Les vidéos virales peuvent être de puissants outils marketing – par exemple, la série «Will it Blend?» De Blendtec aurait donné à la société une augmentation de 700% de ses ventes au détail – mais si elles ne sont pas pertinentes pour votre entreprise, vous ne verrez probablement aucun résultat. .

Des guides

Les guides sont des pièces détaillées en profondeur conçues pour éduquer une personne sur un sujet qu’elle ne connaît pas bien et lui donner les connaissances et les outils dont elle a besoin pour agir. Ils sont généralement assez longs (plusieurs milliers de mots) et peuvent contenir des diagrammes, des illustrations ou des ressources supplémentaires.

Un guide peut constituer une forme efficace de marketing de contenu pour les entreprises qui possèdent beaucoup de connaissances qu’elles ne craignent pas de transmettre à leurs clients. Ils peuvent fonctionner mieux pour les entreprises qui fournissent des produits ou des services complémentaires au guide. Par exemple, il serait logique pour un fleuriste d’écrire un guide sur la plantation de fleurs, par exemple quand et où les planter et quelles fleurs sont les meilleures pour quels environnements… mais peut-être pas un guide pour trouver le meilleur fleuriste de leur région.

Bien que vous hésitiez peut-être à donner gratuitement vos connaissances, vous constaterez peut-être que le fait de proposer un guide sur des sujets complexes peut vous être très bénéfique. Certains lecteurs peuvent lire à mi-chemin dans le guide et dire «c’est trop compliqué, puis-je vous engager pour le faire à ma place ?». En rendant au moins cette information disponible, vous montrez que vous savez de quoi vous parlez, ce qui pourrait rendre un lecteur plus susceptible de devenir un acheteur.

Ebooks

Les ebooks sont pratiquement identiques aux guides, bien qu’ils puissent être plus longs et plus détaillés. En outre, en fonction de votre modèle commercial, vous préférerez peut-être facturer un ebook, alors que la plupart des guides sont gratuits ou gated (vous devez entrer votre adresse e-mail pour pouvoir les télécharger et les lire).

Webinaires

Vous pensez peut-être que les webinaires sont uniquement des outils de vente … mais ce n’est pas une obligation. Un webinaire peut être organisé dans le but d’éduquer et d’informer les téléspectateurs dans un format en temps réel.

Si votre secteur n’organise pas régulièrement d’événements ou pourrait tirer avantage d’un conférencier partageant parfois ses connaissances de manière très répandue, un webinaire peut être un excellent moyen de toucher un large public et d’aider les autres. Si vous proposez un logiciel de réseaux sociaux, vous pouvez également proposer un webinaire sur le marketing des réseaux sociaux, qui pourrait être la première introduction au logiciel.

Les webinaires ont un gros inconvénient: ils sont souvent utilisés uniquement comme outils de vente et les participants reçoivent des courriels après la présentation pour tenter de leur vendre quelque chose. Évitez de faire ceci. Si vous organisez un webinaire, envoyez un courrier électronique de suivi vous demandant s’il y a des questions et laissez les choses évoluer à partir de là. Rappelez-vous: le marketing de contenu n’est pas difficile à vendre, et vous ne voulez pas fair fuir vos leads !

Types de contenu supplémentaires

Les méthodes de marketing de contenu répertoriées ci-dessus ne sont pas les seules qui existent, elles sont juste parmi les plus courantes. Il existe de nombreuses façons d’attirer des prospects et des clients potentiels avec du contenu, et de nouvelles méthodes sont constamment inventées.

De manière générale, vous pouvez considérer un type de marketing de contenu s’il :

  • Informe et éduque, plutôt que vendre
  • Fournit de la valeur
  • Existe sous une forme tangible qui peut être référencée plus d’une fois (ex. Un guide vs un commercial)
  • Est largement disponible et ne coûte pas d’argent pour y accéder
  • Contenu original
Marketing de contenu de valeur

Marketing de contenu de valeur

Maintenant que vous connaissez l’histoire du marketing de contenu, son fonctionnement et le type de contenu qui l’alimente, il est temps de faire votre propre marketing. Dans les chapitres suivants, nous vous expliquerons comment lancer votre propre programme de marketing de contenu, en commençant par la création de votre stratégie et en terminant par des moyens de mesurer votre succès à long terme.

Êtes-vous prêt à créer votre propre plan de marketing de contenu ? Continuez à lire pour commencer!

5. Créer votre stratégie de contenu

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Avant de commencer à produire du contenu pour votre site internet, vous devriez pouvoir répondre à la question «pourquoi?», C’est-à-dire «pourquoi voulez-vous lancer un programme de marketing de contenu?». Vous devriez également être en mesure d’expliquer comment vous allez. pour produire votre contenu, où vous allez le mettre et quels sont vos objectifs ultimes.

Comme pour tous les nouveaux programmes marketing, il est essentiel de créer une stratégie et de définir certaines attentes pour votre marketing de contenu avant de commencer. En outre, vous devez analyser votre marketing actuel, vos besoins et vos objectifs commerciaux afin de déterminer l’intégration du marketing de contenu.

Commencez par poser des questions

Vous pouvez commencer votre analyse et le processus de création de votre stratégie en posant des questions sur ce que vous voulez accomplir avec votre programme de marketing de contenu. Vous pouvez noter vos réponses de manière indépendante ou rencontrer votre équipe pour y répondre en groupe.

Voici quelques exemples de questions à poser :

  • Pourquoi, spécifiquement, voulons-nous commencer le marketing de contenu ?
  • Comment pouvons-nous nous attendre à ce que le marketing de contenu change notre façon de faire des affaires en ligne ?
  • Quels types d’objectifs voulons-nous atteindre avec le marketing de contenu? (ex. classements Google, liens à partir d’autres sites internet, augmentation du trafic sur les sites internet)
  • Quels types de contenu voulons-nous produire ?
  • Existe-t-il un type de contenu demandé par les visiteurs de notre site internet ?
  • Où allons-nous placer ce nouveau contenu ? (sur notre site internet, sur les réseaux sociaux …)
  • Qui va produire le contenu ? Qui va l’éditer ? Qui va le publier ?
  • Comment le contenu sera-t-il promu ? (ex. réseaux sociaux, sensibilisation)
  • Après avoir démarré le marketing de contenu, quels objectifs voulons-nous atteindre dans six mois ? Une année ? Deux ans ?

Notez vos objectifs

Dans les réponses aux exemples de questions ci-dessus ou à toute autre question que vous avez éventuellement posée, recherchez les objectifs spécifiques, basés sur les données, qui peuvent être définis. Habituellement, un ou deux objectifs principaux sont définis tôt dans le processus de création de stratégie, et certains plus petits peuvent apparaître lorsque des questions supplémentaires sont posées.

Quelques exemples d’objectifs peuvent ressembler à ceci (du plus large au plus spécifique):

  • Augmenter le trafic sur le site internet en 12 mois
  • Améliorer le classement de Google parmi les 10 mots clés
  • Rang n ° 1 pour un mot clé spécifique
  • Augmenter les nouveaux prospects de 200 % en 6 mois
  • Utilisez le nouveau blog de l’entreprise pour augmenter le trafic sur le site internet de 300% en 9 mois

Si vous n’avez pas d’objectifs très spécifiques à ce stade, ne vous en faites pas trop. Vous pouvez développer des objectifs plus spécifiques au fil du temps et de la maturation de votre marketing de contenu. Toutefois, évitez de créer un seul objectif vague (par exemple, «augmenter le trafic» ou «obtenir plus de prospects»), car cela ne créerait aucune sorte d’attente pour votre équipe.

Déterminez vos méthodes

Tous les types de contenu ne conviendront pas à toutes les entreprises, en particulier celles qui démarrent leur propre programme. De plus, les contraintes budgétaires et de personnel peuvent poser problème, empêchant certaines entreprises de faire plus d’une ou deux choses à la fois.

Chaque méthode de marketing de contenu a ses avantages :

  • Les articles sont particulièrement utiles pour les secteurs dans lesquels les clients sont susceptibles de rechercher des réponses aux questions, par exemple. « Qu’est-ce que … » « comment puis-je … » « où puis-je … »
  • Les articles de blog sont parfaits pour les entreprises qui traitent de tendances (ex. Design, mode, produits, alimentation) ou d’informations intéressantes.
  • Les infographies ont le potentiel de devenir virales, générant du trafic et des liens précieux, ce qui les rend idéales pour les nouvelles entreprises ou celles qui ont besoin de se faire connaître.
  • Les guides et les livres électroniques peuvent être la première étape pour contacter des clients potentiels qui auront besoin des conseils d’un expert ou de l’aide pour résoudre un problème complexe.
  • Les vidéos peuvent éduquer et divertir et aider à rendre certaines idées plus tangibles

Réfléchissez bien aux méthodes avec lesquelles vous aimeriez commencer. Vous n’avez pas à essayer ou à vous en tenir à tous. Vous voudrez peut-être aussi réfléchir à ce que vos clients demandent peut-être déjà – par exemple, vous a-t-on déjà demandé de créer un blog ou de fournir des guides de procédures?

Pour les entreprises qui débutent dans le marketing de contenu et qui ne prévoient pas embaucher de spécialiste du marketing de contenu ni de stratège, il est préférable de commencer petit avec un blog ou une collection d’articles. Toutefois, les grandes entreprises peuvent expérimenter autant de méthodes qu’elles le souhaitent, si leur budget le permet, à condition qu’elles s’engagent à suivre les résultats individuellement pour chaque méthode.

planifier votre budget

planifier votre budget

Mettez tout ensemble

Alors disons que vous avez les deux objectifs suivants:

  • Augmenter les ventes de 100% en 12 mois
  • Améliorez le classement de Google avec les 5 meilleurs mots clés

Et vous vous engagez à utiliser ces deux méthodes de marketing de contenu :

  • Des articles
  • Infographie

Pour créer votre stratégie, mettez tout cela ensemble. Essayez de vous assurer que cette stratégie comporte un délai raisonnable afin que vous sachiez quand évaluer votre travail. Cela dit, vous devriez évaluer les choses de façon continue, pas seulement une fois par an.

Voici à quoi ressemblerait notre exemple de stratégie:

Nous utiliserons des articles et des infographies pour augmenter nos ventes de 100% ou plus et améliorer le classement Google de nos 5 mots clés les plus utilisés au cours des 12 prochains mois.

Est-ce réaliste ?

À ce stade, vous pouvez vous demander si votre stratégie va vraiment fonctionner. Le démarrage d’un blog, la production de quelques vidéos ou la rédaction de guides pratiques augmentent réellement le trafic de votre site internet, améliorent le classement de vos moteurs de recherche ou font une différence dans vos ventes ?

Oui, le marketing de contenu peut réellement atteindre ces résultats. Cependant, ce qui fonctionne pour quelqu’un d’autre peut ne pas fonctionner pour vous. La seule façon de connaître le succès de votre stratégie de marketing de contenu est de l’essayer. Sans tester au préalable une stratégie et surveiller les analyses de votre site internet pour obtenir les résultats, vous ne saurez jamais si quelque chose va ou non fonctionner.

Une autre chose à garder à l’esprit est qu’il faut du temps pour voir les résultats. Comme le dit le proverbe, Rome n’a pas été construite en un jour, et votre site internet ne se classera pas pour vos mots clés les plus convoités le lendemain de la rédaction d’un article les ciblant. Un contenu de haute qualité doit être produit de manière cohérente pendant plusieurs semaines avant que vous puissiez déterminer avec un certain degré de précision si ce que vous faites vous permettra d’obtenir les résultats que vous souhaitez.

Enfin, comme nous l’avons déjà indiqué, le marketing de contenu n’est pas une solution miracle. Les articles de blog, les guides et les articles de longue durée ne convaincront pas le consommateur de faire un achat ou de pousser quelqu’un à remplir un formulaire de contact. Même si vous avez le meilleur contenu au monde, si le reste de votre site internet ne présente pas un argument convaincant, votre programme de marketing de contenu risque de ne pas aboutir.

Si vous souhaitez fixer des objectifs réalistes, voici notre conseil :

  • Visez bas pour les premiers mois, c’est-à-dire visez la page 1 au lieu du premier rang
  • Essayez un seul type de contenu à la fois: ouvrez un blog, attendez quelques mois, puis ajoutez des articles, etc.
  • Planifiez des enregistrements qui impliquent la vérification de données importantes de Google Analytics et de tout autre outil que vous pourriez utiliser.

Vous voudrez peut-être définir une stratégie plus agressive après six mois à un an de marketing de contenu, une fois que vous aurez eu le temps d’évaluer les résultats initiaux. Si vous trouvez que votre blog ou vos articles produisent des résultats étonnants, c’est parfait! Montez en puissance et continuez sur votre lancée. Sinon, il est temps de réévaluer vos méthodes et d’essayer autre chose.

Maintenant que nous avons expliqué comment créer votre stratégie de marketing de contenu, passons à l’étape de la recherche, qui vous aidera à déterminer exactement le contenu de votre contenu et les «lacunes de contenu» que vous pouvez combler.

6. Recherche et identification des opportunités de contenu

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Une idée fausse que certaines personnes ont sur le marketing de contenu est qu’il s’agit de créer beaucoup, beaucoup de contenu… et peu d’autres choses. Mais la vérité est que le processus de marketing de contenu nécessite de nombreuses recherches, stratégies et perfectionnements, qui sont tous essentiels au succès de ce contenu.

Créer de grandes quantités de contenu n’est pas le moyen de réussir sur Internet. Pour lancer un programme de marketing de contenu vraiment réussi, vous devez mettre de côté toutes les idées fausses que vous pourriez avoir au sujet de la création de nombreux contenus et vous concentrer sur la création de contenu qui comble les lacunes.

Quelles sont les lacunes de contenu ?

Pas de contenu disponible

Pas de contenu disponible

Avez-vous déjà cherché quelque chose en ligne (peut-être une question spécifique ou une phrase contenant trois ou quatre mots) et n’avez-vous pas trouvé l’information dont vous aviez besoin dans les premières pages de résultats ? Ou avez-vous trouvé la réponse, mais pas au niveau de détail souhaité ? C’est un manque de contenu.

Dans tous les secteurs, essayez comme il se doit, il sera toujours presque impossible de répondre à toutes les questions en ligne. En fait, dans certains secteurs, les propriétaires de sites internet ne veulent pas répondre à toutes les questions en ligne (généralement des questions sur les prix). Il y a aussi des occasions où une réponse à une question a été fournie, ou un sujet expliqué, mais pas au niveau de détail que les chercheurs veulent ou ont vraiment besoin. Cela crée une opportunité incroyable pour les spécialistes du marketing de contenu.

Est-ce que tout le marketing de contenu est destiné à combler les lacunes ?

Tout ce que vous produisez ne doit pas forcément être conçu pour combler une lacune de contenu. Cependant, le contenu produit là où le besoin existe déjà a plus de chances de bien se classer, d’attirer des liens et d’être partagé que le contenu produit parce que « cela semble être une bonne idée ».

Pensez-y de cette façon: si vous recevez déjà 200 visiteurs chaque semaine sur votre site internet de jardinage pour la phrase «coût du paillis de jardin», car vous avez mentionné cette phrase une fois dans un article, et personne d’autre n’a de page informative sur le coût du paillis de jardin, vous avez une bien meilleure chance de vous classer et de tirer un profit d’une page sur ce sujet que d’une page sur un autre sujet que vous avez choisi au hasard. La preuve est déjà là, n’est-ce pas ?

Bien sûr, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas faire des essais avec votre marketing. Il est difficile de prédire quels types de choses vont faire l’objet d’une recherche approfondie d’ici quelques semaines, mois ou années. Donc, si vous pouvez écrire une page informative sur un sujet dont le volume de recherche est faible, mais également peu concurrentiel, pourquoi pas ? Ou si vous pouvez écrire un blog vraiment solide sur un sujet qui suscite beaucoup de concurrence, mais que vous savez que vos abonnés au courrier électronique dédié apprécieront, allez-y !

Il n’y a qu’une règle à suivre en matière de marketing de contenu : ne faites pas ce que quelqu’un d’autre a déjà fait à moins que vous ne puissiez le faire mieux. C’est un appel difficile à tenir, mais vous feriez mieux d’économiser votre temps et votre énergie pour de nouvelles idées uniques… à moins que vous ne puissiez le faire mieux.

Par conséquent, s’il existe déjà une page sur le coût du paillis de jardin, mais qu’elle est mal écrite et qu’elle n’a pas de valeur réelle, vous devez absolument écrire la vôtre ! Mais s’il existe un guide définitif sur les coûts du paillage de jardin, complétez-le par une carte interactive montrant les coûts à travers toute la France … heuuu bon, vous pouvez probablement oublier cette idée.

Commençons notre recherche de contenu avec une recherche de mots clés, qui est la clé pour créer un contenu que les moteurs de recherche, ainsi que les lecteurs, adoreront.

Comment faire une recherche de mot clé

La recherche de mot clé fait référence au processus d’identification de mots ou d’expressions que votre public cible met dans des moteurs de recherche que vous pouvez ensuite utiliser dans votre site internet ou dans son contenu. Bien que vous n’ayez pas à faire de recherche de mots-clés, ce n’est jamais une mauvaise idée et vous aidera à créer un contenu sauvegardé avec des données offrant une meilleure chance de bien vous classer et d’attirer les visiteurs des moteurs de recherche.

Si vous n’avez jamais fait de recherche de mots clés auparavant, voici deux ressources que vous pouvez parcourir à votre convenance:

Il existe de nombreuses façons de rechercher des mots clés, mais pour gagner du temps, nous allons nous en tenir à la méthode du débutant. Pour commencer votre recherche, vous devrez dresser une liste de tous les mots et expressions que vous associez à votre entreprise, à votre site internet et à son contenu. Supposons que vous dirigiez un magasin de fournitures de jardinage. Cette liste pourrait donc ressembler à ceci:

  • Fournitures de jardinage
  • Outils de jardinage
  • Gants de jardinage
  • Paillis
  • Graines
  • Arrosoirs
  • Pierres décoratives

Votre première tendance pourrait être de créer du contenu autour de ces mots-clés. Cependant, cette approche pose deux problèmes:

  1. Il est difficile de connaître l’intention de quelqu’un qui recherche le mot «paillis» ou les «graines», alors même si vous êtes n°1 pour ces mots clés, quels avantages en tirerez-vous? (Est-ce que cette personne veut acheter du paillis, en apprendre davantage sur les types de paillis, comprendre ce qu’est le paillis …?)
  2. La concurrence est probablement très vive pour ces mots-clés si courts. Par conséquent, le classement en première position pourrait prendre beaucoup de temps et d’argent.

Nous allons en fait extraire les mots clés de longue traine de cette liste. Les mots clés de longue traine ont un volume de recherche plus faible, mais ils ont généralement une intention plus claire et représentent les chercheurs plus avancés dans l’entonnoir que ceux qui recherchent les mots clés généraux ci-dessus. Pour ce faire, nous allons utiliser Ubersuggest.

Ubersuggest mots-clés pour les fournitures de jardinage

Ubersuggest mots-clés pour les fournitures de jardinage

Accédez au site Web de Ubersuggest et, un par un, insérez tous les mots-clés que vous avez trouvés dans votre liste. Vous aurez une longue liste de suggestions de mots clés pour chaque mot ou expression que vous entrez.

Pour l’instant, copiez simplement toutes les suggestions de mots clés que vous avez données dans Notepad, Excel ou un autre endroit sûr. Vous pouvez utiliser l’option «exportez en CSV ou copier dans le presse papier» en ayant préalablement cliqué dans la barre latérale gauche « idée de mot clé ».

Une fois que vous avez copié toutes ces suggestions dans Ubersuggest, vous devez passer à votre prochain outil, le planificateur de mots clés AdWords de Google. Bien que cela repose sur un outil AdWords (paiement au clic), vous n’avez rien à payer pour l’utiliser: vous avez simplement besoin d’un compte AdWords, auquel vous pouvez vous inscrire très rapidement.

Choisissez la deuxième option du planificateur de mots-clés, «Obtenir le volume de recherche pour une liste de mots-clés». Saisissez le premier bloc de résultats d’Ubersuggest (essayez de limiter votre travail à un mot-clé de base à la fois) et collez-les dans «Entrer les mots-clés». case dans l’outil. Cliquez sur « Obtenir le volume de recherche » et vous serez sur votre chemin !

 

 

 

Utilisation du planificateur de mots clés Google

Utilisation du planificateur de mots clés Google

Une fois sur l’écran suivant, cliquez sur l’onglet « Idées de mots clés ». Vous devriez voir quelque chose comme ça:

Idées de l'outil de planification de mots clés

Idées de l’outil de planification de mots clés

La colonne « Recherches mensuelles moyennes » correspond au nombre moyen de recherches mensuelles sur Google du mot clé affiché à gauche. De manière générale, le nombre moyen de personnes qui recherchent des «outil de jardinage» chaque mois est de 27 100.

La colonne « concurrence » est conçue pour vous indiquer quelle est la concurrence pour chaque mot clé en ce qui concerne la publicité au PPC, mais cette estimation a également tendance à être exacte pour le classement du contenu en contenu organique. Donc, quelque chose portant la mention «Elevé» signifie que vous aurez du mal à vous classer, tandis que «Faible» signifie que vous pouvez probablement accéder à la page 1 sans problème.

Votre objectif devrait être de trouver des mots clés présentant un bon équilibre entre les recherches mensuelles et la concurrence. Si vous rencontrez des problèmes avec quelques centaines de recherches mensuelles, à l’exception de la concurrence moyenne ou faible, vous venez de trouver une lacune de contenu prête à être exploitée. Créez du contenu axé sur ce mot clé et vous devriez être prêt!

Bien entendu, la recherche de mots clés n’est pas le seul moyen de trouver des thèmes pour votre programme de marketing de contenu. Voyons d’autres façons d’identifier les opportunités de contenu.

Répondre à des questions

L’un des meilleurs exemples de marketing de contenu en action a commencé en 2009, lorsque Marcus Sheridan, propriétaire de River Pools and Spas, a commencé à répondre aux questions des clients sur le blog de la société. Il a commencé par répondre à la question la plus courante, à laquelle la plupart des fabricants de piscines en fibre de verre se sont éloignés: « combien coûte une piscine en fibre de verre » ?

Selon un entretien avec le New York Times, Sheridan aurait pu retracer un minimum de 1,7 million de dollars de ventes pour cet article seulement. Il a poursuivi en disant que les propriétaires d’entreprises qui ne savent pas quoi bloguer devraient suivre sa stratégie :

Ce qu’ils devraient faire, c’est simplement écouter chaque question qu’ils reçoivent et y répondre. Dans mon activité de conseil, la première chose à faire est de réfléchir aux questions que l’entreprise reçoit régulièrement. Je n’ai jamais demandé à une entreprise de poser moins de 100 questions en 30 minutes.

Répondre aux questions que vous recevez déjà de vos clients est un moyen de produire du contenu avec un certain succès. Après tout, si une personne vous posait la question, n’est-il pas prudent de supposer que les autres avaient la même pensée ?

Si vous recevez des questions par courrier électronique, sur vos pages de réseaux sociaux ou en personne, via vos représentants commerciaux, vous pouvez créer des pages, des billets de blog, des vidéos ou même des guides pour répondre à ces questions. Cependant, si vous ne recevez pas de questions, vous pouvez toujours trouver des questions applicables à votre secteur en effectuant juste un peu de recherche.

Quora est un site parfait pour cette tâche :

Questions sur le jardinage sur Quora

Questions sur le jardinage sur Quora

Sur Quora, les utilisateurs posent des questions et des réponses en conséquence ou en amont. Vous pouvez rechercher des mots-clés, comme nous l’avons fait avec «jardinage» ci-dessus, pour voir les questions récentes sur lesquelles modéliser votre contenu.

Les communautés et autres forums en ligne peuvent également renvoyer des sources intéressantes pour les questions des utilisateurs. Par exemple, vous pouvez essayer Ask.fm, une grande communauté en ligne. Une recherche de «jardinage» sur ask.fm posera les questions à votre communauté « d’amis ».

Poser des questions sur Ask.fm

Poser des questions sur Ask.fm

C’est une excellente source de questions sur lesquelles vous pouvez baser votre contenu, car vous savez déjà que les gens le demandent. Vous pouvez parcourir les questions récentes à la recherche de motifs et rédiger un article pour répondre à la question plus large que les gens peuvent poser ou qui ont besoin d’aide pour répondre – par exemple, «Comment identifier les plantes à fleurs roses»?

Newsjacking

Enfin, vous pouvez produire du contenu avec une assez bonne chance d’attirer l’attention en capitalisant sur les actualités ou les événements récents. Parfois qualifiée de «newsjacking», cette pratique vous donne une meilleure chance de figurer en bonne place dans les moteurs de recherche, car votre contenu est axé sur un sujet que beaucoup de gens recherchent.

Le Newsjacking doit être fait avec prudence, et uniquement lorsque le sujet sur lequel vous écrivez a un lien étroit avec votre entreprise. Si votre magasin de matériel de jardinage écrit un article d’actualité sur le dernier matériel Apple, il est peu probable que les lecteurs soient suffisamment intéressés pour rester sur votre site ou cliquer sur vos appels à l’action pour « outils de jardinage de magasin maintenant ». Mais si on découvre un nouveau type de fleurs, vous pouvez certainement en tirer parti en écrivant un article sur la façon d’en prendre soin, ou les types de jardins qui lui conviendrait le mieux.

Maintenant que nous avons expliqué comment vous pouvez vous inspirer pour créer du contenu pour votre entreprise, il est temps de passer au processus de production proprement dit. Le prochain chapitre comprendra plusieurs astuces à suivre lors de la création de votre contenu, allant de la rédaction des meilleures pratiques à l’essentiel de l’optimisation des moteurs de recherche.

7. Produire votre contenu

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Le temps est enfin venu. Vous avez créé votre stratégie, fait vos recherches et sélectionné un sujet pour votre premier contenu. Maintenant que vous êtes entré dans la phase de production, il ne reste plus qu’à écrire et à publier, non ?

Le marketing de contenu ne se limite pas à mettre des mots sur Internet et à espérer qu’ils se classent bien et qu’ils génèrent de nouveaux leads. Voici quelques pratiques recommandées en matière de création de contenu que vous devez garder à l’esprit pendant cette étape pour que tout se déroule le mieux possible… et que vos efforts ne soient pas vains.

Miser sur la recherche

Dans la mesure du possible, tout votre marketing de contenu devrait reposer sur des recherches et des données fiables. Cela inclut la base même du contenu (si votre article ou votre blog est basé sur une recherche de mots clés ou une question que vous avez trouvée publiée sur Quora), ainsi que le corps même du contenu. Un contenu basé sur des données et axé sur la recherche résonne mieux chez les lecteurs que des déclarations légères et reposantes.

Pensez-y de cette façon. Laquelle de ces déclarations a plus de sens pour vous?

  • Le retour sur investissement du marketing par courrier électronique est très élevé.
  • Le retour sur investissement moyen du marketing par courrier électronique est de 44 € pour chaque euro dépensé.

 

La deuxième déclaration est beaucoup plus puissante parce qu’elle est sauvegardée par des données (et c’est aussi des données réelles!). Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas écrire d’opinions ni faire de grandes déclarations. Cependant, si vous pouvez trouver des données sur votre sujet, vous devriez les utiliser, car cela aura un impact énorme.

Prenez votre temps

Ne vous précipitez pas dans un contenu, autant que vous pourriez être tenté. Cela vaut le double pour quiconque peut créer du contenu dans le but de devancer ses concurrents. Les visiteurs du site internet peuvent et vont flairer du contenu sans conviction, et ils quitteront rapidement votre site s’ils ne reçoivent pas ce dont ils ont besoin.

Bien que Google ne puisse certainement pas déterminer si vos articles valent la peine d’être lus, vous pouvez consulter les statistiques associées à vos pages. Si votre taux de rebond est très élevé, votre classement risque de ne pas être très élevé, tout simplement parce que ce taux indique à Google que «ces pages chassent les utilisateurs».

En matière de marketing de contenu, vous devez le faire correctement ou pas du tout. Cela ne veut pas dire que vous ne vous améliorerez pas au fur et à mesure, mais ne vous attendez pas à occuper le premier rang en mettant des mots sur une page. Si les visiteurs ne l’aiment pas, vous n’obtiendrez pas les résultats souhaités.

Embaucher un éditeur

Si vous produisez du contenu vous-même, envisagez de faire appel à un éditeur pour vérifier vos œuvres avant leur mise en ligne. Un deuxième regard permettra de détecter les petites erreurs que vous auriez peut-être manquées ou de signaler des problèmes liés au contenu que vous n’auriez peut-être jamais anticipés.

Un problème commun que rencontrent les nouveaux spécialistes du marketing de contenu est l’incapacité de penser comme un client ou comme une personne complètement nouvelle sur un sujet. Un éditeur peut signaler des cas dans lesquels vous avez oublié d’expliquer quelque chose d’important, comme des abréviations, des acronymes ou des concepts de base, qui peut maintenant être de seconde main.

Les rédacteurs peuvent également s’assurer que votre contenu est totalement exempt d’erreurs, suit les meilleures pratiques en matière de marketing de contenu et est entièrement préparé pour une exposition en ligne.

Meilleures pratiques de SEO

L’optimisation des moteurs de recherche (SEO) est un sujet que nous avons abordé brièvement dans ce guide, mais il est d’une importance capitale lorsque vous arrivez au stade de la production de contenu. Si votre contenu n’est pas correctement optimisé pour bien figurer dans les recherches, les chances de le trouver par ceux qui le recherchent sont minces.

Heureusement, le SEO n’est pas aussi difficile ni aussi décourageant que cela puisse paraître – et à vrai dire, certains propriétaires d’entreprise et spécialistes du marketing sont en mesure d’effectuer ce type de SEO sans même s’en rendre compte ! Voici quelques bonnes pratiques de SEO à prendre en compte lors de la création de votre contenu.

  • Utilisez des mots-clés – Veillez à utiliser les mots et les expressions les plus pertinents pour la pièce que vous créez. Essayez de les utiliser naturellement, mais ne les oubliez pas!
  • Ajouter un titre de page – le titre de chaque page de votre site doit être unique et contenir les mots-clés que vous ciblez ou la phrase que vous souhaitez classer. Essayez d’écrire les titres de page sous forme d’une question («Quel est le meilleur type de paillis pour mon jardin?») Ou d’une déclaration («Les meilleurs types de paillis pour votre jardin»).
  • Divisez votre texte – votre contenu peut souffrir de taux de rebond élevés s’il ressemble à un gros bloc de mots ininterrompus. Utilisez des listes à puces, des en-têtes, des images, des vidéos et d’autres supports pour séparer votre texte. Plus votre taux de rebond est bas, meilleures sont vos chances de classement élevé.
    Optimisez le chargement rapide de votre contenu. Google préfère les sites internet rapides. Si le chargement de votre contenu est long, son classement peut en souffrir. Consultez notre liste de 26 outils pour améliorer la vitesse de votre page et accélérer le chargement de votre contenu.
  • Ajouter des liens – Liez votre contenu à des pages pertinentes qui plairont aux visiteurs, qu’ils se trouvent sur votre site ou ailleurs. Si vous créez un lien vers d’autres sites internet, ils risquent de vous remarquer et de vous renvoyer, ce qui peut vous aider à renforcer votre autorité et votre classement.

Devrais-je embaucher un spécialiste du marketing de contenu ?

Une dernière question que nous voudrions aborder est celle de savoir si un spécialiste du marketing de contenu dédié vaut l’investissement pour les entreprises qui lancent un programme de marketing de contenu en ligne. Certaines entreprises peuvent choisir de faire du marketing de contenu avec leur personnel actuel, tandis que d’autres peuvent créer un département entier dédié au programme. Y a-t-il vraiment une bonne façon de s’y prendre ?

Seulement vous pouvez répondre à cette question. En règle générale, toutefois, vous devriez constater une sorte de retour sur investissement avant d’embaucher un spécialiste du marketing de contenu. Le marketing de contenu a le potentiel de fonctionner pour tout le monde, mais chaque entreprise est différente. Certains trouveront peut-être que la publication d’un article de blog par semaine leur rapportera beaucoup de nouveaux contrats, tandis que d’autres auront du mal à obtenir de nouveaux prospects avec un article de blog chaque jour.

Lorsque vous démarrez votre programme de marketing de contenu, si vous décidez de le gérer entre votre équipe actuelle, définissez une date à laquelle vous examinerez les performances du programme et les exigences qu’il a imposées à tout le monde. Si les performances et les exigences sont élevées, vous saurez qu’il est temps d’engager quelqu’un.

Ces meilleures pratiques en matière de production de contenu étant abordées, voyons d’autres moyens de promouvoir votre marketing de contenu, d’en étendre la portée et d’amener davantage de personnes sur votre site internet.

8. Comment promouvoir votre contenu

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Une idée fausse sur le marketing de contenu est que le processus se termine par la production d’un excellent contenu. Malheureusement, c’est assez loin de la vérité. Même les meilleures infographies, articles de blogues et vidéos du monde ne sont rien sans promotion – et il est très peu probable qu’un élément individuel devienne viral ou reçoive des liens puissants sans aucune intervention manuelle.

Internet est très saturé de contenu provenant de milliers de producteurs, en partie grâce à la popularité du marketing de contenu. En fait, il y a tellement de contenu en ligne que certains craignent un phénomène appelé «choc de contenu», qui obligera les consommateurs à payer ou à faire pression sur eux pour lire du contenu en ligne, car cela ne les excitera plus.

Notion de choc de contenu

Notion de choc de contenu

Mis à part cette théorie, à laquelle beaucoup sont opposé, la disponibilité généralisée de contenu en ligne signifie que votre entreprise devra faire des efforts considérables pour attirer l’attention. Comment pouvez-vous faire cela ? Voici quelques idées.

SEO

Le marketing de contenu avec référencement est plus qu’une bonne pratique, c’est une pratique nécessaire. Lorsque vous créez du contenu, vous devez toujours réfléchir à la façon dont vous allez l’optimiser pour distancer vos concurrents, attirer les liens et apparaître dans la recherche des mots-clés les plus pertinents.

Sans SEO, votre chance de promotion organique, c’est-à-dire d’apparaître naturellement dans les résultats des moteurs de recherche lorsqu’un internaute cherche les mots ou expressions les plus étroitement liés à votre contenu, n’a pas son pareil. Si vous êtes novice en matière d’optimisation des moteurs de recherche, voici quelques ressources gratuites que vous devriez essayer :

 

Si votre temps et votre budget de relations publiques sont limités, des fondations SEO performantes effectueront une partie du travail à votre place, en ce qui concerne la promotion en ligne. Cependant, le SEO ne peut pas faire tout le travail, il est donc préférable d’essayer de combiner les méthodes décrites dans ce chapitre pour promouvoir votre contenu.

Sensibilisation et création de liens

Bien qu’un point de vue technique fasse partie du SEO, la diffusion manuelle dans le but de créer des liens est une partie tellement importante de la promotion de contenu qu’elle mérite son propre coup de projecteur.

Il existe deux bonnes raisons de créer des liens vers votre contenu :

  1. Liens depuis d’autres sites Web = plus de personnes lisant votre contenu, et
  2. Liens provenant d’autres sites Web = plus d’autorité sur votre site Web, ce qui peut augmenter votre classement dans les moteurs de recherche.

Bien que de nombreux liens apparaissent naturellement, la diffusion manuelle est l’un des meilleurs moyens de créer des liens vers votre contenu, en particulier si votre site internet est relativement nouveau. Le processus implique l’envoi par courrier électronique aux propriétaires de sites internet et leur demande de créer un lien vers votre contenu. Cela semble simple, non ? Ou cela semble terrifiant ?

La création de liens est un processus à la fois très simple et compliqué : facile parce que tout le monde peut demander un lien, mais compliqué parce que pour obtenir ces liens, il faut souvent sauter à travers des cerceaux, écrire du contenu supplémentaire, faire des faveurs, traiter avec des liens nofollow qui ne portent pas de poids « et de rester informé de ce que Google considère et ne considère pas comme un » bon « lien.

Ne soyez pas effrayé, cependant. Voici quelques ressources que vous pouvez lire pour apprendre tout ce que vous devez savoir sur la création de liens – et comment noter vos premiers liens – en quelques minutes à peine:

Calendrier éditorial de blog

Calendrier éditorial de blog

Des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Pinterest et YouTube peuvent être d’excellents emplacements pour propager ou entretenir des conversations autour de votre contenu. Cependant, utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir votre contenu n’est pas aussi simple que de poster un lien et de voir ce qui se passe, le nombre de partages ne constitue pas non plus un indicateur du succès réel de votre contenu.

Voici quelques bonnes pratiques et astuces concernant les réseaux sociaux que vous devriez connaître lorsque vous utilisez ces derniers pour promouvoir votre contenu :

  • Partager plusieurs fois – Vos abonnés sont occupés, votre portée est limitée et votre contenu peut ne pas toujours être vu sur le premier partage. Partagez des liens vers votre contenu au moins trois fois, à une distance appropriée. Buffer propose ici un excellent article sur le pluri-partage de contenu.
  • Utiliser des hashtags – ajoutez un ou deux hashtags en rapport avec le sujet de votre contenu. Cela permettra aux personnes qui consultent ce hashtag de trouver et de cliquer sur votre lien.
  • Offre un peu de contexte – Ne postez pas simplement un lien, ou un lien avec un titre non descriptif. Prenez le temps de rédiger une brève description (ou même d’emprunter une copie de l’introduction de votre article ou de votre blog) pour que les gens sachent ce que vous partagez.
  • Répondez aux commentaires, aux partages, aux questions et à d’autres interactions – si quelqu’un retweet votre contenu, pensez à le remercier. De même, si un utilisateur de Facebook pose une question sur votre infographie, assurez-vous d’y répondre!
  • Participer à des conversations – Les conversations sur votre contenu ne se déroulent pas toujours à l’origine. Gardez un œil sur les actions supplémentaires pour lesquelles de nouveaux commentaires peuvent avoir été ajoutés ou des questions posées.

Un dernier conseil : les réseaux sociaux peuvent être un excellent moyen de promouvoir du contenu, mais il ne faut pas croire que quelque chose a du succès simplement parce qu’il a été partagé 1 000 fois. Si le but de votre programme de marketing de contenu est d’augmenter les ventes et qu’aucune des personnes qui ont partagé votre contenu n’a passé plus de 30 secondes sur votre site internet, ne s’est pas inscrit à votre newsletter, n’a pas consulté vos produits ni n’a effectué d’achat, ces actions ne vous aident pas beaucoup.

Le meilleur moyen d’éviter ce genre de situation est de créer un contenu qui incitera ceux qui le verront à vouloir en savoir plus sur le reste de votre site internet. Encore une fois, un article bien écrit sur les nouveaux produits Apple peut être très partagé, mais il ne vous aidera pas à atteindre vos objectifs commerciaux si le site internet auquel il est attaché n’a rien à voir avec la technologie.

Promotion payée

Bien qu’il existe une grande variété de méthodes de promotion de contenu gratuit, il existe aussi des méthodes payantes que vous pouvez essayer. Vous pouvez opter pour ces options lorsque vous souhaitez donner un «coup de pouce» supplémentaire, comme une infographie ou un ebook, à un contenu spécial qui nécessitait un investissement élevé de votre part.

Certaines options de promotion payées incluent :

  • AdWords – le programme de paiement au clic de Google permet aux utilisateurs d’enchérir sur des mots clés spécifiques et de rédiger des annonces en fonction de ceux-ci.
  • Publicité sur les réseaux sociaux – Les tweets sponsorisés, les publicités Facebook, les pins sponsorisés et les autres programmes de réseaux sociaux PPC peuvent vous attirer trafic et attirer l’attention à un coût très bas.
  • Communiqués de presse – Bien qu’ils ne soient pas très appréciés, les communiqués de presse en ligne peuvent quand même vous attirer un peu d’attention, en particulier grâce aux contacts avec les médias, et sont relativement peu coûteux.
  • Publicité indépendante sur un site internet – Certains sites Web, comme Reddit, offrent leurs propres options de publicité. Si votre secteur cible dispose d’un site internet très populaire offrant des possibilités de publicité ou de parrainage rémunérées, vous voudrez peut-être en profiter.

Surtout, évitez d’acheter des liens vers votre contenu. Google fronce les sourcils lors de l’achat et de la vente de liens et pénalise activement les sites internet impliqués dans cette pratique en les excluant des résultats de la recherche.

Autres moyens de promouvoir votre contenu

Ce ne sont là que quelques suggestions pour augmenter la portée de votre marketing de contenu après sa publication. Vous pouvez explorer de nombreuses autres manières, notamment:

  • Demander à vos employés de partager le contenu qu’ils ont produit ou ont eu un coup de main (principe des ambassadeurs)
  • Publicité par e-mail
  • Repositionnement du contenu (utilisation d’une partie d’un guide dans un article de blog et lien vers le guide complet à la fin pour lancer un appel à l’action, etc.)
  • Méthodes de promotion traditionnelles comme le publipostage, les publicités, etc.
  • Méthodes de promotion du nouvel âge comme la publicité à la radio en ligne, les webinaires, etc.

N’ayez pas peur d’explorer, d’expérimenter et de trouver ce qui vous convient le mieux. Vous pouvez simplement trouver une forme de marketing non découverte qui fonctionne incroyablement bien pour vous et double vos ventes!

Nous approchons de la fin de notre guide. Passons à la dernière étape de votre processus de marketing de contenu, qui vous permettra de mesurer l’efficacité de vos éléments de contenu et de déterminer les modifications à apporter ultérieurement.

9. Mesurer l’efficacité de votre marketing

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Pour cette partie du guide, vous devez avoir accès aux éléments suivants:

  • Google Analytics
  • Un outil de recherche de liens – nous utiliserons Ahrefs
  • Vos pages de réseaux sociaux / tableaux de bord
  • Tout outil propriétaire ou programme d’analyse associé à votre contenu (par exemple, WordPress, tout autre système de gestion de contenu que vous pourriez utiliser pour publier du contenu personnalisé, des outils d’analyse payants, etc.)

La majeure partie de ce que nous allons faire dans ce chapitre consiste à évaluer l’efficacité de votre programme de marketing de contenu à l’aide des données de Google Analytics. Toutefois, comme votre programme sera différent du nôtre, vous devrez peut-être utiliser différents outils pour récupérer de manière fiable les mêmes données pour votre contenu.

Avant de commencer, une chose doit être très claire : le marketing de contenu fait partie du parcours du client et ne permet pas toujours, en soi, de conduire directement aux ventes, aux leads ou aux décisions d’achat. Si vous ne pouvez pas lier directement les ventes aux articles de votre blog, mais que vous avez constaté une augmentation de 15% de ses ventes depuis le début de votre blog sans autre modification de votre marketing, vous pouvez probablement supposer que votre blog a «assisté» à ces ventes. Mais c’est à vous d’utiliser les données disponibles pour prendre ces décisions.

Vous pouvez mesurer l’efficacité de votre marketing de contenu de deux manières: spécifiquement ou globalement. Une mesure spécifique consiste à examiner des éléments de contenu individuels afin de déterminer leur efficacité en termes de sensibilisation, de création de leads et de contribution au succès de votre site internet. Une mesure large consiste à examiner les augmentations globales des ventes, des prospects et d’autres indicateurs de site internet pour voir l’impact que votre contenu peut avoir sur eux.

Nous commencerons par vous montrer comment utiliser Google Analytics et notre système de gestion de contenu (dans ce cas, WordPress) pour mesurer l’efficacité spécifique d’un élément de contenu, à l’aide d’un exemple de publication du blog Metadosi.

Mesurer l’efficacité d’un contenu individuel

Pour commencer, accédez à Google Analytics et cliquez sur Comportement -> Contenu du site -> Toutes les pages. Avant de continuer, vous souhaiterez immédiatement procéder comme suit :

  1. Changez la date en haut à droite de la période que vous voulez mesurer, et
  2. Utilisez la fonction de recherche (près du centre à droite) pour localiser la page que vous souhaitez examiner

Le contenu spécifique que nous allons mesurer dans notre exemple est un article de blog intitulé Comment le digital transforme le marketing automobile. Cet article a été publié le 3 juin 2017 et nous allons évaluer ses performances pour les trois premiers mois.

Voici comment se présente la performance initiale de ce billet de blog dans Google Analytics :

3 mois de trafic pour cet article de blog

3 mois de trafic pour cet article de blog

Cela présente des données assez intéressantes pour nous. Voici les indicateurs que vous devriez consulter lorsque vous examinez un élément de contenu comme celui-ci :

  • Visites de page et vues de page uniques – Combien de personnes ont regardé votre contenu ? Quel pourcentage de vos vues totales sur le site est allé à ce contenu ? Dans ce cas, 2.85 % du trafic de notre site au cours de cette période de trois mois est allé à cet article de blog.
  • Temps Moyen passé sur la page – combien de temps les gens ont-ils passé à lire votre contenu ? En moyenne, les visiteurs de cet article ont passé une minutes 50″ à le lire.
  • Taux de rebond – le taux de rebond vous indique le pourcentage de visiteurs de votre contenu qui cliquent sur le bouton Précédent sans visiter aucune autre page de votre site (pas nécessairement qu’ils lisent ou non le contenu dans son intégralité au préalable). Pour ce poste, il est proche de 86%.
  • Valeur de la page – Enfin, la valeur de la page vous indique la valeur approximative de votre contenu en fonction du nombre de personnes ayant atteint un objectif à cause de celui-ci. Si votre compte Google Analytics est configuré pour effectuer le suivi des objectifs, il peut inclure des achats, des inscriptions par e-mail, des formulaires complétés, etc. Pour cette page, c’est 0 $.

Que pouvez-vous faire de ces métriques ? Eh bien, elles ne voudront probablement pas dire grand chose à moins que vous ne les compariez à autre chose. Vous pouvez les comparer aux moyennes de votre site ou à d’autres contenus similaires que vous avez déjà produits.

Dans ce cas, nous savons que 80 pages vues uniques sur un blog individuel sur une période de 3 mois sont en réalité pas élevées. Nous avons des publications qui ont beaucoup mieux performés. Le blog à l’époque n’avait que quelques mois d’existence.

Regardons ce contenu de plus près. À ce stade, nous nous posons deux questions: la valeur de la page est-elle vraiment nulle et qu’est-ce qui a provoqué un pic d’activité aussi important ?

Nous essaierons de répondre à cette deuxième question en examinant le lien et l’activité sociale entourant cet article de blog. Veuillez trouver ci-après un exemple d’utilisation de l’outil Ahrefs pour examiner tous les liens entrants pointant vers une publication.

Ahrefs

Ahrefs

Ahrefs nous fournit un grand tableau d’informations sur le lien présenté, y compris le nombre d’actions sociales (sur lesquelles nous reviendrons prochainement):

Cliquez sur «Liens» sous «Liens entrants» dans le menu de gauche pour voir quels sites ont été liés à votre contenu. Dans ce cas, vous trouverez tous les liens piontant vers votre site internet avec tous les détails, et vous pouvez faire cela URL par URL.

Liste de liens Ahrefs pour ce site internet

Liste de liens Ahrefs pour ce site internet

Aucune de ces liaisons ne s’aligne toutefois sur le pic de trafic d’août. Alors, quoi d’autre aurait pu causer un si grand bond en avant?

Revenons aux métriques des réseaux sociaux. Nous utilisons un plugin de réseau social sur le blog Metadosi qui permet aux visiteurs de partager facilement du contenu et nous permet de vérifier rapidement le nombre d’actions pour chaque élément que nous publions. Ahrefs n’a pas indiqué beaucoup d’activité sur les réseaux sociaux pour cet article, mais voici ce que notre plugin avait à dire :

Partages de médias sociaux pour cet article de blog

Partages de médias sociaux pour cet article de blog

Aha! Bingo Il semble que nous ayons notre réponse. La majorité du trafic des réseaux sociaux provient de Twitter pour ce poste juste devant Facebook. Nous pouvons donc présumer qu’une grande majorité du trafic à destination de ce poste provient de Twitter.

Vous pouvez le vérifier en consultant les sources de trafic de votre site dans Google Analytics. Retournez dans Analytics et sélectionnez Acquisition -> Tout le trafic. Cliquez sur la source du trafic (dans notre cas, Twitter). Sélectionnez ensuite «Page de destination» comme dimension secondaire dans le menu déroulant à gauche.

Notre page est n ° 1 dans les résultats:

statistiques twitter dans Google Analytics

statistiques twitter dans Google Analytics

Génial! Nous savons maintenant que Twitter était une source importante de trafic pour ce poste. Nous avons également appris quelques autres éléments à prendre en compte (Twitter génère beaucoup de trafic, nos messages peuvent devenir viraux longtemps après leur publication, mais les lecteurs ne passent pas beaucoup de temps sur la page Internet). Mais il reste encore une question à laquelle nous devons répondre: la valeur de ce message était-elle vraiment nulle?

Que vous considériez ou non un contenu précieux peut (et devrait) dépendre de beaucoup plus que sa capacité à vous rapporter une vente ou un lead. C’est en cela que consiste le marketing de contenu: vous aider à faire passer les gens dans l’entonnoir en comblant les lacunes et en ajoutant de la valeur.

Pour déterminer la valeur de cet article particulier, nous pouvons examiner un certain nombre d’éléments, notamment:

  • Le nombre de visiteurs – des personnes qui connaissent peut-être maintenant notre société
  • Le nombre de liens – ce qui peut aider à améliorer notre autorité et notre classement général
  • Comment ce message se classe-t-il pour les mots-clés qu’il cible?
  • Le nombre de commentaires
  • Activité des réseaux sociaux, y compris les actions et les interactions
  • Comment ce message a-t-il conduit les visiteurs qui n’ont pas rebondi ou qui sont sortis vers d’autres pages de notre site

Explorons un peu plus le dernier point. Dans Google Analytics, allez dans Conversions -> Objectifs -> Inverser l’objectif. Cela vous permettra de parcourir tous vos objectifs au cours de cette période afin de déterminer si votre contenu y a joué un rôle.

Voici ce que nous avons trouvé:

Pas d’Objectifs atteins à partir de cet article de blog, ce qui était normal à cette époque puisque le blog étant récent, les objectifs n’étaient pas fixés !
Par contre on aurait très bien pu se rendre compte qu’à la suite de la lecture de cet article de blog, deux personnes s’étaient inscrites pour recevoir nos articles de blog par courrier électronique (comme l’aurait montré l’emplacement de la page de remerciement). C’est génial ! Cela signifie donc que ce contenu a beaucoup plus qu’une valeur zéro. Comme nous savons également que nos abonnés au blog ont téléchargé des guides, lu du contenu supplémentaire et contacté pour obtenir des informations sur les services de Metadosi, c’est un très bon signe.

Vous pouvez répéter ces étapes pour autant de contenus que vous le souhaitez afin de déterminer leur efficacité sur une base individuelle. Vous pouvez utiliser d’autres mesures à votre guise, mais les informations que nous avons examinées ci-dessus devraient suffire à vous aider à démarrer.

Mesurer l’efficacité de votre programme de marketing de contenu dans son ensemble

Une des façons de déterminer l’efficacité de votre programme de marketing de contenu dans son ensemble consiste à effectuer de nombreuses évaluations individuelles. Mais si vous produisez beaucoup de contenu, cela peut prendre beaucoup de temps et vous ne pourrez toujours pas en tirer de conclusions générales.

Dans notre cas, nous publions environ 40 nouveaux articles de blog par trimestre, sans oublier les articles, guides et autres contenus que nous créons pour notre site. Nous devons donc trouver un moyen de déterminer leur efficacité de manière fiable sans passer des heures à analyser des éléments individuels dans Google Analytics.

Vous pouvez le faire de plusieurs manières. Si tout votre contenu est hébergé dans le même dossier (ou dans plusieurs dossiers) de votre site, vous pouvez rechercher ces dossiers dans Google Analytics pour en extraire les statistiques. Il suffit d’aller à Comportement -> Contenu du site -> Toutes les pages et entrez le nom du dossier dans la barre de recherche. Nous sommes entrés dans / blog /.

À partir de là, nous pouvons généralement adopter la même approche que nous avons utilisée pour évaluer un contenu individuel: examiner les pages vues, le taux de rebond, la valeur de la page, etc.

Nous pouvons également examiner comment tout élément dans le répertoire / blog / pouvant avoir conduit à un objectif (comme un achat, un nouveau lead ou, dans notre cas, un téléchargement ou la complétion d’un formulaire de contact) en consultant l’écran Conversions -> Inverser l’objectif. .

Vous pouvez également utiliser Google Analytics pour vérifier l’efficacité de votre contenu en consultant l’écran Conversions -> Visualisation de l’entonnoir. Cela vous montrera les premières pages qui ont contribué à vos objectifs prédéfinis. Dans notre cas, les inscriptions à notre blog pendant une période donnée provenaient de nombreuses pages individuelles, mais certaines tendances ont émergé:

Objectifs complets pour les inscriptions à la newsletter
Sinon, comment pouvez-vous mesurer l’efficacité de votre marketing de contenu ? Sans utiliser Google Analytics, il existe des moyens assez simples pour le déterminer. Tant que vous n’avez pas apporté de modifications significatives au cours de la même période, vous pouvez rechercher les modifications suivantes depuis le démarrage d’un programme de marketing de contenu :

  • Augmentation des ventes, des prospects ou des formulaires remplis
  • Meilleur classement, en particulier pour les mots clés ciblés par votre contenu
  • Amélioration des statistiques du site internet (ex. Taux de rebond réduit, plus de temps passé sur le site)
  • Partages plus élevés dans les réseaux sociaux – ceux-ci peuvent presque toujours être directement rattachés aux contenus individuels
  • Liens supplémentaires vers votre site – encore une fois, ils peuvent être suivis vers les éléments de contenu individuels

Si vous avez apporté d’autres modifications importantes au cours de la même période, vous devez vous appuyer autant que possible sur des données précises (c’est-à-dire, essayez de ne pas généraliser, ni d’assumer que vos ventes sont en hausse à cause de votre blog, alors qu’elles pourraient vraiment l’être parce de la refonte majeure que vous avez faite).

Contactez nous pour un devis gratuit pour planifier votre budget de mrketing de contenu

Enfin, un moyen supplémentaire de mesurer le succès de votre marketing de contenu consiste à demander. Cela peut sembler un peu étrange, mais vous pouvez directement demander leur avis à vos clients, aux visiteurs de votre site internet, aux followers des réseaux sociaux et aux abonnés de la newsletter.

Que vous obteniez ou non une réponse à ces questions, et dans quelle mesure ces réponses pourraient être utiles, dépendra probablement de ce que vos clients ou vos prospects pensent de vous. Mais même si vous êtes un nouveau propriétaire d’entreprise, essayez de poser des questions approfondies qui vous donneront des réponses honnêtes et utiles que vous pourrez utiliser pour examiner et peut-être améliorer vos efforts.

Vous voudrez peut-être poser des questions comme celle-ci:

  • «Avez-vous lu / regardé (contenu)? Comment aurions-nous pu l’améliorer ?
  • «Comment (le contenu) vous a-t-il aidé ? Vous a-t-il donné toutes les informations nécessaires pour résoudre votre problème ?
  • « Qu’avez-vous appris après avoir lu / regardé (contenu) »?
  • «Est-ce que quelque chose dans le contenu vous a perturbé ? Que pourrions-nous rendre plus clair ou plus facile à comprendre ?
  • «Comment avez-vous trouvé le contenu ? Avez-vous partagé avec quelqu’un après l’avoir lu / regardé? « 
  • “Avez-vous trouvé quelque chose de comparable ailleurs ? Si oui, comment comparer les nôtres ?

N’ayez pas peur de poser des questions. Après tout, le marketing de contenu a pour objectif de fournir à vos clients un contenu utile. Si votre contenu ne les aide pas, vous devez le savoir.

Nous avons atteint le dernier chapitre de notre guide ! Dans cette dernière section, nous vous proposons des ressources supplémentaires que vous pouvez lire et essayer à votre convenance pour en savoir plus sur le marketing de contenu, la stratégie et la promotion de contenu en ligne. Nous vous donnerons également des liens vers des outils que vous pouvez utiliser pour créer, améliorer et analyser votre contenu afin de déterminer son succès.

10. Outils et ressources utiles

Guide de marketing de contenu

Guide de marketing de contenu

Vous avez atteint la fin de notre guide! Merci de rester avec nous! Nous espérons que vous avez beaucoup appris sur le marketing de contenu et que vous êtes prêt à lancer votre propre programme.

Si vous avez des questions sur ce guide, le marketing de contenu ou les ressources liées ci-dessous, n’hésitez pas à nous contacter ! Vous pouvez nous envoyer un email ou tweetez vos questions à @Metadosi pour une réponse rapide. Nous aimerions connaître votre avis sur ce que nous pouvons faire pour que ce guide soit le meilleur sur Internet, alors n’hésitez pas à nous contacter.

Avant de vous quitter, nous aimerions vous offrir des outils et des ressources que vous pouvez consulter et utiliser lors de la planification, du lancement et de la mesure de votre propre programme de marketing de contenu. Ces ressources utiles vous donneront tout ce dont vous avez besoin pour réussir votre contenu en ligne … sauf, bien sûr, le contenu lui-même. C’est à vous de voir !

Les ressources ci-dessous ont été triées en quatre sections:

  • Ressources de marketing de contenu : guides et articles supplémentaires qui vous aideront à apprendre et à améliorer votre marketing de contenu.
  • Ressources promotionnelles : guides et ressources pour vous aider à promouvoir votre contenu et à attirer de nouveaux visiteurs
  • Outils de contenu : outils en ligne qui vous aideront à créer et à améliorer votre contenu.
  • Outils de mesure : ensemble d’outils, dont certains ont déjà été liés dans ce guide, pour vous aider à mesurer l’efficacité de votre marketing de contenu.

Bonne navigation et bonne chance dans le marketing de contenu!

Ressources de marketing de contenu

Guide d’initiation au démarrage d’un blog d’entreprise – Si vous souhaitez utiliser un blog pour votre marketing de contenu, ce guide détaillé vous montrera comment en créer un et publier vos premiers posts.

Blog Post Checklist – Une liste de contrôle téléchargeable gratuitement pour améliorer vos articles de blog de bout en bout

Développer une stratégie de contenu – La collection d’articles de Hubspot et du Content Marketing Institute conçue pour vous aider à construire votre stratégie à partir de zéro afin que vous disposiez d’une plate-forme solide pour commencer

Redacteur.com eBooks – La série gratuite de eBooks de Content Marketing conçus pour vous aider à créer un public via le marketing de contenu

Epic Content Marketing – Rédigé par le fondateur du Content Marketing Institute, un livre sur le marketing de contenu que vous pouvez lire pour apprendre les tenants et les aboutissants de la création d’un contenu véritablement épique.

Auditer votre contenu – Le guide avancé de Codeur sur comment auditer votre contenu en 5 étapes.

Ressources promotionnelles

Les bases du référencement pour un marketing de contenu réussi – Si vous débutez dans le référencement et le marketing de contenu, découvrez comment optimiser votre contenu pour les recherches de clients dans cet article utile du blog de marketing de contenu.

7 facteurs pour un excellent SEO pour le marketing de contenu – Appliquez ces sept conseils d’optimisation des moteurs de recherche à votre contenu pour lui donner une meilleure chance d’être exposée aux moteurs de recherche.

Comment promouvoir votre contenu sur les médias – Techniques conseils et ressources détaillés pour vous aider à choisir le meilleur moyen de promouvoir votre marketing de contenu

37 façons de promouvoir les articles de blog – Si vous utilisez un blog pour votre marketing de contenu, ces conseils vous aideront à le promouvoir pour une exposition et un trafic de moteur de recherche maximum.

Outils de contenu

Google Keyword Planner: recherchez des mots clés et leur niveau de concurrence à l’aide de l’outil gratuit de Google.

Ubersuggest – Suggère des idées de mots clés basées sur des recherches Google

KeywordTool.io – Obtenez des centaines d’idées de mots clés à l’aide de recherches Google réelles

Canva – Créez vos propres graphiques pour accompagner votre contenu dans des tailles prédéfinies, parfaits pour les réseaux sociaux

Outils de mesure

Google Analytics – outil gratuit de Google pour mesurer les statistiques, les visiteurs, les objectifs et les conversions sur la page sur le site

Ahrefs – Trouvez des liens entrants vers votre contenu, ainsi que le nombre de partages sur les réseaux sociaux

Open Site Explorer – Trouvez des liens récemment découverts vers votre contenu … et des opportunités d’en gagner plus

BuzzSumo – Découvrez qui partage votre contenu et où, en temps réel

Si vous souhaitez proposer un complément à ces ressources, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse e-mail ou sur Twitter, comme indiqué ci-dessus, et nous vérifierons si cela convient.

Merci encore pour la lecture!

Augmentez le trafic de votre site internet en téléchageant notre guide GRATUIT

FAIRE QUE CHAQUE POST COMPTE

  • Créé par des experts en marketing
  • Lancez votre marketing de contenu
  • Planifiez chaque message pour un maximum de succès

Nous avons fournis des milliers de leads à nos clients !

Découvrez comment nous pouvons booster votre chiffre d’affaire !

Localisation

06 80 60 77 77

Prêt à échanger avec un consultant en marketing ? Appellez-nous !

Résumé
Date de l'avis
Article commenté
Guide de Marketing de contenu
Note de l'auteur
51star1star1star1star1star

Pin It on Pinterest