Un marketing digital qui donne des résultats
MENU

SEO 2022 ce qu’il ne faut pas faire

01 Mar
2022

SEO 2022 : Ce qu’il ne faut pas faire

Des mises à jour importantes ont été effectuées pour les spécialistes du référencement en 2021.
Il y a eu plusieurs mises à jour de SEO en 2021, mais au cœur des désirs de Google reste l’amélioration de l’expérience utilisateur dans son moteur de recherche.

SEO 2022 ce qu'il ne faut pas faire
SEO 2022 ce qu’il ne faut pas faire

Mais comme à chaque nouvelle mise à jour, de fausses règles, des mythes et des doutes sont apparus quant à l’importance de ces changements en tant que facteur de classement, qui sont souvent alimentés en ligne par les opinions de référenceurs improvisés ou inexpérimentés, mythes que nous dissipons régulièrement dans notre blog sur le référencement.

Voici donc quelques conseils de référencement des choses à NE PAS FAIRE en relation avec les principales nouveautés de 2021.

Ne privilégiez pas le Core Web Vitals (CWV) au détriment du contenu de qualité

L’année dernière, la mise à jour de l’expérience sur la page, et en particulier les Core Web vitals, a fait couler beaucoup d’encre.

Google prend au sérieux ses Core Web Vitals en tant que facteurs de classement. C’est pourquoi vous pouvez trouver un rapport CWV dans Google Search Console et obtenir des mesures CWV dans les résultats de PageSpeed Insights (pour les appareils mobiles jusqu’en février 2022, puis les mesures seront mises en œuvre pour les ordinateurs de bureau également).

Plus le temps de chargement d’un site web est lent, plus l’expérience de l’utilisateur de votre site sera mauvaise. Surtout sur les appareils mobiles, d’où proviennent la plupart des recherches Google.

La vitesse de chargement des sites est en effet depuis longtemps un facteur de classement. Mais il est important de se rappeler que, comme l’a déclaré Google, le fait d’avoir une meilleure expérience de la page n’entraîne pas un meilleur classement si le contenu n’a pas de sens :

Être utile et répondre aux questions des utilisateurs est l’un des facteurs de classement les plus cruciaux !

Si vous avez un excellent contenu Web, des cores web vitals optimisés peuvent faire grimper votre classement un peu plus haut que les pages concurrentes. Sans un bon contenu : « useless ! »

Ne partez pas du principe que Google va réécrire tous vos TITRES

De nombreux référenceurs ont cessé de s’efforcer de rédiger de meilleur TAG « TITLE » en pensant que Google le réécrira pour améliorer l’expérience utilisateur.

Google procède à cette réécriture pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, il le fait principalement pour les TITRES qu’il considère comme vraiment mauvais pour l’expérience utilisateur. Selon Google, les titres indésirables comprennent ceux qui sont remplis de mots-clés, ceux qui sont excessivement longs, ceux qui sont répétés sur les pages d’un site, ou tout simplement ceux qui sont absents.

Dans certains cas, les nouveaux TITRES de Google proviennent du texte H1, du corps du texte ou du texte d’ancrage des backlinks.

Mais même les titres optimisés pour le référencement sont parfois réécrits, pourquoi ? Cela se produit parce que Google, avec son IA sémantique, rend les TITRES plus descriptifs ou simplement meilleurs. Parfois, les titres optimisés pour le référencement ne sont pas optimisés par rapport au contenu de la page ou aux besoins des utilisateurs, mais uniquement pour booster le classement d’un certain mot-clé. Et cela ne convient pas à Google.

Google a donné une explication supplémentaire sur la quantité et la manière dont il réécrit les TITRES : il utilise la balise originale dans 87 % des cas et la réécrit dans 13 % des cas, principalement pour l’améliorer :

  • des titres trop courts
  • titres obsolètes
  • titres passe-partout
  • titres erronés

Ce qu’il faut faire, c’est rédiger des TITRES de haute qualité, qui soient descriptifs, véridiques et utiles pour que les utilisateurs trouvent une réponse à leurs besoins (exprimés dans la requête de recherche) sur la page sur laquelle ils « atterrissent ».

En d’autres termes, offrir aux utilisateurs ce dont ils ont besoin tout en tenant compte des algorithmes de classement de Google : c’est ce que font les spécialistes SEO de Metadosi, en utilisant les techniques de rédaction des moteurs de recherche, afin que Google ne les réécrive pas et qu’ils puissent être optimisés pour les mots-clés qui les intéressent, ce qui permet à nos clients de se démarquer et d’être mieux classés que leurs concurrents (avec le même pagerank).

Lectures supplémentaires

CONSEILS

Nous profitons de cette occasion pour mettre en avant la nouvelle extension SEO Glimpse pour Chrome, qui s’intègre à Google Trends et vous permet de voir immédiatement :

  • Volume de recherche moyen sur la période sélectionnée
  • Evolution en % par rapport à l’année précédente
  • Mots clés connexes tirés directement de la section AAP (avec la possibilité de les trier par SV)
  • Les principaux canaux où ce mot-clé a été le plus utilisé

Inscrivez-vous à notre newsletter

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Nicolas Schiavon
author

Après 22 ans dans le monde de l'automobile et après avoir créé plusieurs sites internet de vente de voitures, dont le premier en 1997, et les premières pages Facebook de garage automobile, mais aussi dans d'autres domaines, Nicolas décide de mettre son savoir faire en marketing digital au services des entreprises qui décident de renforcer leur présence sur Internet. Assurer la visibilité des clients sur le digital, en les accompagnant dans leur transformation digitale et augmenter leur taux de convertion en générant des leads qualifiés grâce au référencement Google de notre agence SEO Metadosi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

"Chez Metadosi, nous pensons qu'avoir des valeurs fortes est très important. C'est pourquoi nous avons pensé qu'il était important de vous en parler"

Pin It on Pinterest