Un marketing digital qui donne des résultats
MENU

Google teste ses propres listes d’annonces automobiles dans la recherche

03 Mai
2021

Google teste ses propres listes d’annonces automobiles dans la recherche

Google commence à placer des annonces de voitures dans les pages de résultats de recherche locale.

Selon Search Engine Land, Google teste l’intégration d’annonces de voitures et de concessionnaires automobiles locaux dans les résultats de recherche. La société n’a pas officiellement annoncé un nouveau programme complet, mais les annonces de voitures sont déjà en ligne sur le site.

Google teste ses propres listes d'annonces automobiles dans la recherche
Google teste ses propres listes d’annonces automobiles dans la recherche

Google a déjà dévoilé un test pilote du concept.

« Nous avons commencé à travailler avec certains concessionnaires automobiles et fournisseurs de données aux États-Unis pour tester de nouvelles façons pour les concessionnaires de présenter leurs voitures à vendre directement sur leurs profils d’entreprise dans la recherche. Les acheteurs potentiels de voitures nous ont dit que le fait de présenter ces informations sur le stock de voitures directement sur Google les aide à explorer et à comparer rapidement les voitures disponibles, ce qui permet aux concessionnaires d’obtenir des prospects plus qualifiées. Les concessionnaires et les entreprises connexes peuvent remplir un formulaire de demande de partenariat s’ils souhaitent en savoir plus sur cette opportunité. Les informations sur l’inventaire des voitures sont alimentées par des flux partagés directement par les concessionnaires ou leurs fournisseurs de données. Google ne facture pas de frais pour cette fonctionnalité. »

Le projet pilote de Google sur les annonces de voitures particulières pourrait être étendu au Royaume-Uni.

Google a testé la fourniture de ses propres listes de voitures d’occasion dans la recherche aux États-Unis plus tôt ce mois-ci, comme détaillé ici, et l’essai pourrait être étendu au Royaume-Uni.

Aux États-Unis, AIM Group a constaté que lorsqu’un utilisateur saisit Google.com/local/cars dans la barre d’adresse de Google, la liste des stocks de Google s’affiche. Cette méthode a été testée dans le Kentucky dans l’après-midi du 23 avril et a fonctionné, mais lorsque le même test a été appliqué plus tard dans la journée, un message d’erreur est apparu car les listes avaient été supprimées.

Au Royaume-Uni et en France, l’utilisation des mêmes critères de recherche fait apparaître le même message, « 404. That’s an error ».

Mais Car Dealer Magazine a également signalé que Google a ajouté « local/cars » et « local/dealership » à ses fichiers robots.txt à la fin de la semaine dernière, ce qui correspond au moment où d’autres blogueurs du secteur ont découvert les annonces et enregistré des captures d’écran, et où AIM Group a testé la recherche et trouvé plus de 1 700 annonces à Louisville, dans le Kentucky.

Le rapport de Car Dealer Magazine comprend des captures d’écran de l’utilisateur de Twitter @dan_shure montrant plus de 18 600 voitures à vendre sous le même terme de recherche.

Des photos des voitures, l’emplacement du concessionnaire et le prix de chaque voiture étaient indiqués sous le champ de recherche. Les utilisateurs ont signalé que la recherche ne fonctionnait pas tout à fait correctement, ce qui est un autre signe qu’il s’agissait d’un test ou d’un premier pilote.

Si l’initiative était étendue au Royaume-Uni, cela pourrait signifier que Google affiche les voitures à vendre dans ses résultats plutôt que de pousser les utilisateurs vers des sites Web tiers. Cette initiative est en concurrence avec l’acteur dominant britannique Auto Trader et EBay Motor Group qui possède Gumtree Motors et Motors.co.uk.

Dans le rapport de Car Dealer Magazine, le PDG de GForces, Giles Smith, a suggéré que le mouvement pourrait être une initiative sur laquelle Google a travaillé pendant la pandémie pour aider les entreprises, plutôt qu’une voie pour lancer son propre produit.

Il a déclaré à Car Dealer : « Si le projet pilote devient une réalité, cela aura des conséquences importantes pour les concessionnaires et les portails de marché.

« Les concessionnaires pourraient s’attendre à voir leur stock promu directement sur Google via des flux destinés à des consommateurs régionaux très ciblés, et ce potentiellement gratuitement.

« Pour les places de marché, cela ressemblerait très certainement à une tentative de Google de supprimer les intermédiaires et cela aura sans aucun doute un impact sur leurs chiffres de trafic. »

Google a déclaré à Car Dealer Magazine qu’il « a commencé à travailler avec certains concessionnaires automobiles et fournisseurs de données aux États-Unis pour piloter de nouvelles façons pour les concessionnaires de présenter leurs voitures à vendre directement sur leurs profils d’entreprise dans la recherche ».

Google teste ses propres listes d'annonces automobiles dans la recherche
Google teste ses propres listes d’annonces automobiles dans la recherche

« Les acheteurs potentiels de voitures nous ont dit que le fait de présenter ces informations sur le stock directement sur Google les aide à explorer et à comparer rapidement les voitures disponibles, ce qui permet aux concessionnaires d’obtenir des pistes plus qualifiées.

« Les informations sur le stock de voitures sont alimentées par des flux partagés directement par les concessionnaires ou leurs fournisseurs de données. Google ne facture pas de frais pour cette fonctionnalité ».

Google a déclaré que les entreprises aux États-Unis avaient la possibilité de remplir un « formulaire d’intérêt pour le partenaire » pour en savoir plus. Google n’a pas confirmé si un essai similaire aura lieu au Royaume-Uni ou ailleurs en Europe, mais s’il prévoit d’étendre cette initiative à d’autres territoires que les États-Unis, le Royaume-Uni serait un choix naturel. Quid de la France ?

Lectures supplémentaires

Si tel était le cas, cela aurait un impact significatif sur les sites des intermédiaires comme l’Argus, la Centrale ou le Boncoin, car cela pourrait faire baisser leurs résultats de recherche organiques et les taux de clics seraient probablement réduits.

L’initiative pourrait aider les concessionnaires, car elle pourrait récompenser ceux qui ont des actions bien présentées, commercialisées avec des données entièrement optimisées.

Voilà surement une action à surveiller, car le teste se transforme version Beta puis est définitivement mise en ligne cela risque de changer le paysage.

Nicolas Schiavon
author

Après 22 ans dans le monde de l'automobile et après avoir créé plusieurs sites internet de vente de voitures, dont le premier en 1997, et les premières pages Facebook de garage automobile, mais aussi dans d'autres domaines, Nicolas décide de mettre son savoir faire en marketing digital au services des entreprises qui décident de renforcer leur présence sur Internet. Assurer la visibilité des clients sur le digital, en les accompagnant dans leur transformation digitale et augmenter leur taux de convertion en générant des leads qualifiés grâce au référencement Google de notre agence SEO Metadosi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest