Un marketing digital qui donne des résultats
MENU

Aperçu des données structurées : ce qu’elles sont et pourquoi elles sont utiles pour les sites

28 Juin
2022

Données structurées : ce qu’elles sont et comment bien les utiliser sur un site

C’est un sujet qui devient de plus en plus central et important, et qui entre en jeu lorsqu’on parle de featured snippets, de knowledge graphs et de recherches vocales, il peut donc être utile de l’aborder en profondeur. Voyons ce que sont les données structurées, comment les inclure dans votre site et pourquoi ces informations sont importantes pour l’optimisation du référencement et pour offrir de nouveaux éléments à Google.

Aperçu des données structurées : ce qu'elles sont et pourquoi elles sont utiles pour les sites
Aperçu des données structurées : ce qu’elles sont et pourquoi elles sont utiles pour les sites

Qu’est-ce que les données structurées ?

Les données structurées sont des méta-informations insérées manuellement dans le code HTML d’une page pour fournir des données supplémentaires sur les sites et les pages et permettre aux moteurs de recherche sémantique de mieux classer leur contenu.

Au sens large, il s’agit d’informations (données) qui sont organisées (structurées) et deviennent compréhensibles pour les moteurs de recherche. En termes plus techniques, il s’agit d’un format standard qui permet à Google et aux autres moteurs de recherche de mieux naviguer sur un site, de comprendre les relations entre les pages et d’obtenir des informations pour mieux le comprendre et l’évaluer, ce qui permet de l’afficher comme résultat multimédia dans les résultats de recherche.

A quoi ressemblent les données structurées

Ces petites portions de code sont appelées données structurées parce que les informations sont organisées selon un schéma défini, c’est-à-dire le fameux vocabulaire schema.org, qui fournit depuis 2011 les règles d’organisation des informations trouvées sur les sites web des éditeurs, le balisage (le langage informatique) utilisé pour définir les entités de chaque type et les relations entre elles, transformant le contenu en données et, plus précisément, en métadonnées.

C’est-à-dire des informations qui ne sont pas directement visualisées par les visiteurs du site, mais qui sont destinées aux moteurs de recherche, lesquels, grâce à ce langage, peuvent comprendre plus facilement et sans avoir recours à une interprétation algorithmique ce que sont les images et les contenus de la page balisée, et afficher précisément ces contenus dans les résultats de recherche.

En pratique, en saisissant correctement ces métadonnées, en respectant les règles syntaxiques et le cadre commun de référence, Google peut comprendre le sens de l’information et, après l’avoir analysée, renvoyer les résultats les meilleurs et les plus pertinents pour les requêtes des utilisateurs.

À quoi servent les données structurées

En résumé, les moteurs de recherche utilisent donc les données structurées à trois fins principales : reconnaître les entités présentes sur la page, comprendre les relations entre ces entités et, enfin, renvoyer à l’utilisateur la bonne réponse à la requête souhaitée.

De nombreux sites (encore aujourd’hui) n’utilisent pas ces outils et proposent aux crawlers des données extraites uniquement des archives des bases de données, formatées en code HTML qui peut être difficile à interpréter. Au contraire, les données structurées facilitent la vie des crawlers, qui utilisent ces informations pour mieux comprendre le cœur de métier ou le thème principal d’un site et ainsi améliorer les résultats de recherche de cette activité.

Comment saisir les données structurées d’un film

Qu’est-ce que les données structurées ?

Le nom d’un produit, le contenu d’un avis, les évaluations et les images sont des exemples de données structurées : les balises permettent à un éditeur de marquer le nom d’un produit, le contenu d’un avis, les évaluations et les images pour les moteurs de recherche.

Les données structurées poursuivent l’évolution du Web sémantique et permettent aux crawlers des moteurs de recherche d’interpréter sans se tromper même la typologie d’un document et d’une page Web : autrement dit, avec les données structurées, nous pouvons indiquer à Google si notre site héberge des nouvelles ou des articles de fond, des recettes ou des produits, si la date saisie est celle de la création ou de la modification, quels sont les thèmes abordés, etc.

En outre, ces informations permettent de déterminer immédiatement les paramètres de base d’une entreprise (le fameux NAP), nom – adresse – lieu d’activité.

Pourquoi utiliser des données structurées

D’après ce qui a déjà été écrit, on devrait déjà se rendre compte de l’importance des données structurées pour un site, mais il y a d’autres aspects fondamentaux liés à l’utilisation de ces informations par Google ; dans les directives de la Search Console, par exemple, il est indiqué que « si Google comprend le balisage de vos pages, il peut utiliser ces informations pour ajouter des rich snippets et d’autres fonctionnalités à votre résultat de recherche ». En d’autres termes, Google a besoin des données structurées d’un site et d’une page, et les utilise pour fournir aux utilisateurs des informations supplémentaires utiles.

Les données structurées et Google

D’une manière générale, Googlebot est de toute façon capable de reconnaître les entités dans les pages web, mais l’utilisation de données structurées garantit que les informations sont prises, interprétées et cataloguées de la manière la plus précise. Lorsqu’il reçoit ces données, Google identifie d’abord notre entité (marque ou personne), puis les relations avec d’autres entités connexes (entreprises, produits, services) ; si la concurrence n’a pas encore mis en œuvre les données structurées, cela peut nous donner un avantage direct.

Comment Google utilise les données structurées

Les résultats visibles de l’utilisation des données structurées par Google sont multiples : un premier cas est celui des rich snippets, les informations supplémentaires qui apparaissent pour certaines requêtes. Par exemple, la recherche d’un restaurant peut également proposer aux utilisateurs la note moyenne des critiques obtenues et la fourchette de prix typique, tandis que pour un film, des données sur les prix remportés ou les acteurs vedettes peuvent apparaître : dans le cas de La piqûre de l’image sur la page, Google suggère comment marquer l’attribution de l’Oscar de la meilleure image. Comme nous l’avons dit dans l’article sur le Knowledge Graph de Google, les données structurées sont donc la base du système avec lequel il crée le graphique, ce qui offre un avantage aux entités reconnues car c’est un symbole de la confiance que Google accorde au site et à la marque.

Les types de langages de données structurées

Les règles des données La mise en œuvre de données structurées sur un site n’est pas compliquée et ne nécessite pas de compétences particulières, notamment grâce aux outils disponibles qui facilitent le processus. Comme l’explique Google, il existe trois principaux langages pour ces informations, chacun étant caractérisé par des règles syntaxiques et des schémas spécifiques.

L’un des premiers langages utilisés pour schématiser les données structurées est appelé RDF (Resource Description Framework), qui permet d’implémenter les connaissances dans des propriétés, des descriptions et des entités ; le second est appelé microdonnées, qui utilise des balises et des attributs HTML et permet d’associer les propriétés des objets du document aux entités, de manière à retracer la nature et les caractéristiques des objets. L’utilisation de ces deux langages a diminué après l’introduction du langage de script JSON-LD, qui utilise un objet JavaScript dans la page HTML et qui est également préféré par Google pour sa flexibilité et sa facilité d’utilisation, puisqu’il peut être inséré directement dans la section Head du document HTML.

Comment insérer des données structurées sur un site

En outre, pour faciliter encore plus les choses, Google fournit aux webmasters des listes de données structurées à copier, à personnaliser et à coller dans la page du site, mais aussi sur schema.org il est possible de trouver des exemples téléchargeables accompagnés de documentation. Il existe des scripts qui peuvent être insérés pour mettre en œuvre des données structurées pour différents types d’informations ou de propriétés, comme les fils d’Ariane, les puces, le nom du site, les sitelinks, les contacts, les profils sociaux, les logos, les cours, les critiques, les vidéos et les informations scientifiques (parmi les entrées les plus récentes).

Lecture supplémentaires

Les outils de Google pour les données structurées

Les données structurées peuvent être ajoutées à une page à l’aide du vocabulaire schema.org ou en balisant les données de la page à l’aide de l’outil marqueur de donnée de Google. Actuellement, neuf catégories de données sont prises en charge, pour définir les articles, les événements, les entreprises locales, les films, les produits, les restaurants, les applications logicielles, les épisodes télévisés et les livres. Mais Google a également développé un outil permettant d’évaluer un code ou des données structurées au sein d’une page, et a également mis à disposition dans la Search Console une section dédiée à ce sujet, dans laquelle les données structurées détectées pour le site sont d’abord visibles, ainsi que les éventuelles erreurs dans le balisage de la page qui peuvent nuire à l’affichage des rich snippets ou d’autres fonctions.

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Nicolas Schiavon
author

Après 22 ans dans le monde de l'automobile et après avoir créé plusieurs sites internet de vente de voitures, dont le premier en 1997, et les premières pages Facebook de garage automobile, mais aussi dans d'autres domaines, Nicolas décide de mettre son savoir faire en marketing digital au services des entreprises qui décident de renforcer leur présence sur Internet. Assurer la visibilité des clients sur le digital, en les accompagnant dans leur transformation digitale et augmenter leur taux de convertion en générant des leads qualifiés grâce au référencement Google de notre agence SEO Metadosi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

"Chez Metadosi, nous pensons qu'avoir des valeurs fortes est très important. C'est pourquoi nous avons pensé qu'il était important de vous en parler"

Pin It on Pinterest