Un marketing digital qui donne des résultats
MENU

Ne gaspillez pas votre travail SEO et évitez ces erreurs avec les données structurées

23 Juin
2022

Données structurées, quelles erreurs éviter avec le balisage on-page ?

Les données structurées sont de plus en plus importantes pour Google, qui consacre une attention spécifique et plutôt constante à ces balises : le système de recherche est en effet basé sur la tentative de comprendre au mieux le contenu d’une page web, et les données structurées sont un moyen de fournir à Google des indications explicites sur la signification d’une page web.

Ne gaspillez pas votre travail SEO et évitez ces erreurs avec les données structurées
Ne gaspillez pas votre travail SEO et évitez ces erreurs avec les données structurées

Balisage pour améliorer la compréhension de la signification des pages

Pour Google, les données structurées sont importantes car elles fournissent une méthode pour standardiser les informations d’une page et classer le contenu de manière plus précise, ainsi que pour permettre des fonctionnalités spéciales et des améliorations. L’exemple désormais classique est celui d’une page de recette : avec des données structurées valides (ingrédients, temps et température de cuisson, calories…), le site peut apparaître dans un résultat de recherche graphique, c’est-à-dire dans un résultat riche au sein d’un carrousel, ou bien des critiques et autres informations connexes peuvent être affichées.

Erreurs sur les données structurées

Comme il s’agit d’une modalité encore récente, il est possible de rencontrer des erreurs qui peuvent nuire à la stratégie ou rendre le travail effectué inutile. Aujourd’hui, nous allons essayer d’énumérer les principaux problèmes liés aux données structurées, en abordant certains aspects techniques et un aspect plus théorique, pour ainsi dire.

1. Ne pas comprendre la valeur des données structurées

La première erreur est celle que nous avons évoquée en parlant de théorie : il peut en effet être facile de mal interpréter la valeur et la signification des données structurées mises en œuvre dans une page web, et par conséquent de mal juger de leur utilisation.

C’est Google qui précise un point central : « l’utilisation de données structurées active la présence d’une fonctionnalité, mais ne la garantit pas », et de plus « il n’y a aucune garantie que votre page sera affichée dans les résultats de recherche avec la fonction spécifiée ».

C’est toujours Google qui décide si et quand il faut afficher les données structurées.

Cela signifie que les résultats de recherche seront toujours affichés en fonction des interprétations de l’algorithme de Big GG et de sa tentative de donner à l’utilisateur la « meilleure expérience de recherche », en tenant compte de « nombreuses variables, notamment l’historique de recherche, la localisation et le type d’appareil ». Ainsi, l’algorithme peut « dans certains cas déterminer qu’une caractéristique est plus appropriée qu’une autre, ou même qu’un simple lien bleu l’est », ou il peut favoriser la page d’un site concurrent par rapport à la nôtre.

2. Commettre des erreurs de syntaxe

La syntaxe pour le balisage correct des données structurées est plutôt rigide et complexe, et il n’est donc pas rare de tomber dans une difficulté de compilation ou d’oublier d’ajouter une propriété obligatoire ou recommandée. L’une des erreurs les plus fréquentes consiste à sauter une virgule obligatoire ou à ne pas faire attention à la distinction entre les majuscules et les minuscules (un cas auquel le langage JSON-LD est sensible).

Pour éviter cette erreur, on peut utiliser les outils de test des données structurées de Google, qui permettent de vérifier l’exactitude des informations pendant le développement, ou les rapports d’état des résultats des médias après le déploiement, qui permettent de surveiller l’état des pages.

3. Mauvaise utilisation des données structurées

Comme nous avons essayé de l’expliquer, les données structurées doivent être « une représentation fidèle du contenu de la page », un balisage qui aide Google à afficher des résultats plus utiles et plus précis aux utilisateurs. Il s’ensuit que l’insertion de données structurées qui « ne sont pas représentatives du contenu principal de la page ou sont potentiellement trompeuses » est une grave erreur, car elle va à l’encontre du principe même de l’outil.

Parmi les cas de données non pertinentes, Google cite deux exemples hors limites, à savoir « un site de sport en direct qui qualifie les diffusions d’événements locaux » ou « un site de menuiserie qui qualifie les instructions de recettes ». D’autres utilisations erronées des balises consistent à créer des pages vides uniquement pour contenir des données structurées ou à les ajouter « sur des informations qui ne sont pas visibles pour l’utilisateur, même si ces informations sont exactes ». Il semble toutefois évident qu’agir de la sorte entraîne des distorsions qui ne servent pas l’optimisation on page.

4. Blocage de l’accès à GoogleBot

Le quatrième point est également très technique : une erreur courante, aussi naïve soit-elle, consiste à bloquer l’accès de GoogleBot aux pages implémentées par des données structurées en utilisant l’une des méthodes de contrôle telles que robots.txt, noindex, ou d’autres systèmes. Bien entendu, cela empêche le contenu d’être exploré correctement et, en pratique, rend les données structurées inutilisables, car elles ne peuvent pas être utilisées par Google pour l’indexation ni apparaître dans les SERPs.

5. Erreurs fréquentes par catégorie de données structurées

Dans les guides du développeur produits par Google, il existe également une liste utile d’erreurs, de problèmes et de dysfonctionnements courants « des actions manuelles sur les données structurées », ventilée par catégorie de balisage.

Par exemple, dans la catégorie des événements, il y a deux types d’erreurs : l’utilisation de balises sur la page sans que le contenu de l’événement soit visible, ou l’utilisation d’un texte qui semble davantage « destiné à promouvoir ou à vendre l’événement qu’à le décrire ». Le problème de la présentation d’un balisage sans rapport avec le contenu se pose également pour la catégorie des recettes.

6. Le contenu de la page ne correspond pas au balisage.

Dans le domaine des offres d’emploi, en revanche, les erreurs sont plus nombreuses : outre celle, générale, de non-concordance entre le balisage et le contenu de la page, Google mentionne également l’impossibilité pour l’utilisateur de postuler au poste et l’inadéquation entre le balisage et la description du poste visible par l’utilisateur. La présence d’une documentation trompeuse sur la page et la mauvaise qualité de l’offre (par exemple, si un paiement est « nécessaire pour postuler ou si l’emploi semble être faux ») ont également été considérées comme graves.

7. Problèmes avec les entrées de listes structurées et les produits

Il n’est pas correct de traiter les entrées de la liste comme un élément unique lors de l’attribution des propriétés de l’objet : en particulier, « le marquage d’une seule entité de catégorie parmi celles qui sont énumérées sur la page va à l’encontre de nos directives », souligne Google. Il faut donc éviter d’attribuer une note d’examen ou une position unique à une liste d’éléments, tout comme il ne faut pas traiter les listes comme des éléments individuels.

Les directives relatives aux produits et à leurs critiques sont également très précises. Tout d’abord, il existe un ensemble de règles précises pour l’indication du nom du produit, qui ne doit pas être identifié simplement par le nom de marque de la société de fabrication ou de vente ni par sa description : l’indication Nexus 5X est valable, dit Google, mais pas « Android Phones » ou « Best-selling Nexus Phones ».

Lectures supplémentaires

8. Ne vous trompez pas avec le balisage des avis

En ce qui concerne les avis, il existe d’autres recommandations strictes : un avis écrit par le site ou la personne qui fournit le produit ou le service est considéré comme mauvais, tandis que ceux écrits par un client ou un examinateur indépendant et non rémunéré sont acceptés. En outre, si une page affiche des critiques, elle doit également offrir aux utilisateurs la possibilité de soumettre leur propre opinion, à l’exception d’une seule critique d’un auteur reconnu.

Articles similaires
Tous les algorithmes Google combien y en a-t-il ?
Algorithme Google

Combien y-a-t-il d'algorithmes Google et ses changements pour le SEO On va lister ici les principales mises à jour de Read more

Phantom 4 l’update qualité de l’algorithme Google juin 2016
google phantom 4 seo

Phantom 4, l'update qualité de l'algorithme SEO Google de juin 2016 Google aurait fait une mise à jour de son Read more

Interstitiels intrusifs sur mobile pénalisés par Google
Google traque les interstitiels intrusifs

Google lutte contre les interstitiels intrusifs sur les mobiles Les pages qui montrent des interstitiels intrusifs offrent une mauvaise expérience Read more

Google Penguin 4.0 en temps réel dans l’algorithme
Google penguin 4.0

Google Penguin 4.0 est passé en temps réel dans l'algorithme, ce qui induit d'importantes fluctuations de Ranking Depuis le 23 Read more

Nicolas Schiavon
author

Après 22 ans dans le monde de l'automobile et après avoir créé plusieurs sites internet de vente de voitures, dont le premier en 1997, et les premières pages Facebook de garage automobile, mais aussi dans d'autres domaines, Nicolas décide de mettre son savoir faire en marketing digital au services des entreprises qui décident de renforcer leur présence sur Internet. Assurer la visibilité des clients sur le digital, en les accompagnant dans leur transformation digitale et augmenter leur taux de convertion en générant des leads qualifiés grâce au référencement Google de notre agence SEO Metadosi.

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

"Chez Metadosi, nous pensons qu'avoir des valeurs fortes est très important. C'est pourquoi nous avons pensé qu'il était important de vous en parler"

Pin It on Pinterest