MENU

E-A-T et YMYL sont des critères importants des algorithmes Google

25 Avr
2019

E-A-T et YMYL confirmés par Google comme étant une partie importante de ses algorithmes

Le début d’année 2019 est riche en rebondissement question mise à jour Google, et toujours la question « Qu’en est la cause ?  » et si c’était le critère E-A-T qui était au centre de tout cela ?

Les critères E-A-T et YMYL sont une partie importante des algorithmes Google

Les critères E-A-T et YMYL sont une partie importante des algorithmes Google

Que signifie E-A-T ? Expertise Autorité Confiance (Trust)

Update des algorithmes Google en ce début 2019 :

  • Mise à jour Google Février 2019
  • Google confirme une « Core update » en Mars 2019
  • Un Bug du moteur de recherche reconnu en tant que tel par la firme avoue avoir désindexer des tas de pages suite à un bug qui ont pris des jours à remonter.. ou pas.
  • Google confirme une mise à jour le 16-18 Avril 2019

Et pourtant Google l’a lui même annoncé ! Un nouveau livre blanc, publié par Google en février 2019, a confirmé ce que nous soupçonnions depuis un certain temps déjà: E-A-T est un facteur de classement très important.

Ce document a été publié par Google dans le but de nous montrer comment ils luttent contre la désinformation dans les résultats de recherche. Les pages 13 à 16 du document sont spécifiques à la recherche générale. On peut être surpris par le terme « désinformation » mais on comprend très vite que l’utilisateur et sa satisfaction sont au centre des pensées du moteur de recherche.

La première partie du document de Google est assez longue pour expliquer pourquoi ils font cela et le moteur de recherche admet qu’il peut être très difficile pour la technologie de déterminer si quelque chose est vrai. Google explique que certains faux faits peuvent être faciles à déterminer, tandis que d’autres ne le peuvent pas. Google prends l’exemple d’un site d’actualité qui annoncerait être basé en France pour donner des infos « fraîches » mais qui serait basé en fait aux États-Unis, déliverait en fait des informations fausses.

Le document indique: « Notre système de classement n’identifie pas l’intention ni l’exactitude factuelle d’un contenu donné. » Si cela est vrai, comment le moteur de recherche accomplit-il cette tâche? La déclaration suivante dit ce qui suit:

Notre système de classement n’identifie pas l’intention ou l’exactitude factuelle d’un contenu donné. Cependant, il est spécifiquement conçu pour identifier les sites présentant des indices élevés d’expertise, d’autorité et de fiabilité.

Le document continue ensuite pour nous dire comment ils évaluent les critères E-A-T:

EAT selon Google expertise Autorité Confiance

EAT selon Google expertise Autorité Confiance

Voici ce que nous pensons pouvoir tirer des déclarations ci-dessus:

  • La fiabilité et l’autorité sont des facteurs de classement.
  • Le signe le plus connu de confiance et d’autorité est le PageRank.
  • Les responsables de la qualité (également appelés «évaluateurs de la qualité de la recherche» dans ce document) sont utilisés pour mesurer la qualité des résultats.

Tiens comme c’est interressant … « Évaluateurs de la qualité de la recherche »….

Depuis Mars 2019 nous avons des preuves que le critère Google E-A-T est un facteur de classement très important

Je me pose clairement la question depuis quelques semaines au vu de certains des résultats des sites sur lesquels nous travaillons et observons et je suis convaincu que le critère E-A-T a été mis en œuvre en tant que facteur de classement majeur depuis certaines mise à jour en ce début d’année 2019. Que ce soit à compter du mois d’Aout 2018 ou après, les exemples sur lesquels je reviendrai plus loin dans cet article vont dans ce sens.

Comment E-A-T est-il lié aux mises à jour de l’algorithme Google ?

Google Update Fevrier 2017 basé sur EAT ?

Google Update Fevrier 2017 basé sur EAT ?

Il y a eu une mise à jour sans nom de l’algorithme Google en Février 2017, nous avons pu constaté que plusieurs sites internet dont les graphiques de trafic organique ressemblaient à ceci : était-ce les prémices de E-A-T ?

Chaque site touché par cette mise à jour a été très fortement affecté. Une chose que nous avons constatée avec chaque site que nous avons examiné pour une chute de trafic est qu’ils ont perdu leur place dans le classement au profit de sites qui avaient clairement plus d’autorité qu’eux. Prenons l’exemple de site ou de blog donnant des conseils pour diriger une entreprise ou la manager, spécialiste en ressource humaine par exemple. Alors que leurs articles étaient extrêmement bien écrits, ils ont été écrits par des rédacteurs SEO. Les articles sur la gestion d’entreprise et les affaires qui se classent maintenant bien ont tous été écrits avec des experts avec une incroyable E-A-T.

Voici une capture d’écran pour démontrer le degré d’autorité de l’auteur d’article sur les ressources humaines et le recrutement.

Auteur avec un bon E-A-T

Auteur avec un bon E-A-T

Cet homme a un haut degré d’autorité sur des sujets comme les RH, ressource humaine et recrutement. Il y a fort à parier, quoi qu’il en soit que les algorithmes de Google commençaient à détecter qu’un article rédigé par Francois était probablement un meilleur choix pour montrer aux utilisateurs un article écrit par un rédacteur sans expérience professionnelle réelle, et qui n’est pas réputé pour être une autorité experte dans ce domaine.

Au cours des deux années suivantes, nous avons vu Google intégrer de plus en plus d’informations «E-A-T» dans leurs calculs algorithmiques. Voici nos réflexions sur l’objet de chacune de ces mises à jour. Chacun d’eux peut être lié à quelque chose dans les lignes directrices de l’évaluation de la qualité.

9 mars 2018 – Google a confirmé que cette mise à jour concernait la pertinence. Ce que nous avons remarqué, c’est que les sites perdraient le classement des termes s’ils ne disposaient pas de suffisamment de critères E-A-T pour être pertinents. Par exemple, plusieurs sites médicaux ont perdu leur classement pour les requêtes portant sur des marques de médicaments (par exemple, «aspirine»). La remarque principale, cependant, est que ces sites se classait seulement pour ces requêtes parce qu’ils avaient fait un bon travail de SEO. Si vous demandez à un être humain s’il souhaite voir les résultats de sites aléatoires, de sites inconnu-jusque-ce-jour.com ou de sites internet tels doctissimo, il va presque toujours choisir cette dernière option.

1er août 2018 – Cette mise à jour s’appelait Medic Update car elle affectait fortement un grand nombre de sites médicaux. Cependant, nous avons vu des succès dans de nombreux marchés, y compris des fournitures médicales, des sites technologiques et de nombreux autres sites internet YMYL (Your Money or Your Life). Danny Sullivan de Google a confirmé que la clé de la reprise, si celle-ci était possible, était de faire attention au directives de la qualité vu par le moteur de recherche :

La mise à jour du 1er août a eu lieu quelques jours à peine après que Google ait ajouté les mots «sécurité des utilisateurs» dans les ses directives qualité :

EAT & site ymyl

EAT & site ymyl

Tout porte à croire que la mise à jour du 1er août reflétait une tentative du moteur de recherche de supprimer les sites internet qui n’étaient pas considérés comme sûrs. Cette mise à jour a eu des effets négatifs sur de nombreux types de sites. Toutefois, nous avons constaté que les sites touchés manquaient d’éléments de confiance tels que les suivants :

  • Manque d’informations externes qui ferait que le site ou ses auteurs soient connus comme des autorités dans leur domaine.
  • Information médicale clairement fausse.
  • Avoir un mauvais profil de commentaires en ligne. Nous avons vu des sites voir des baisses où il était clair qu’il y avait un grand nombre de plaintes en ligne des utilisateurs à propos de l’entreprise.

27 septembre 2018 – Il s’agissait très certainement d’une optimisation de Google dans la capacité de son algorithme à déterminer la confiance de manière algorithmique. Les spécialistes ont observés que de nombreux sites touchés par Medic le 1er août ont enregistré de nouvelles baisses à cette date. Nous avons constaté une tendance intéressante dans les sites touchés, dont beaucoup étaient des sites leaders.

Cette section des sites de Google Actualités contient des informations figurant dans son livre blanc, récemment publié, concernant le critère E-A-T. Il se pourrait bien que des points similaires s’appliquent également à la recherche générale (en dehors de Google Actualités):

Règles de Google relatives aux contenus trompeurs

Règles de Google relatives aux contenus trompeurs

Nous en parlons parce que beaucoup de sites qui ont été touchés le 27 septembre étaient des sites de génération de leads qui correspondaient au deuxième point ci-dessus, «Les sites qui déforment ou dissimulent leur propriété ou leur but principal».

Dans la plupart des cas, nous avons pu constater des problèmes de confiance très évidents avec les sites où nous avions constaté des baisses le 27 septembre. Dans de nombreux cas, les sites existaient principalement pour vendre des prospects à des médecins, des avocats ou des experts financiers, mais ils se présentaient eux-mêmes en tant que tiers impartial.

Alors vous allez me demander : comment Google détermine-t-il ce type de chose ?  Très bonne question et nous ne savons pas.

Mais dans son document la firme de Mountain View reconnait avoir des « Évaluateurs de la qualité de la recherche » et de toute façon, nous sommes convaincus que à chaque mise à jour Google améliorera de mieux en mieux l’indexation et la mise en avant des sites qui ne trompent pas les internautes.

Comment les consultants SEO peuvent-ils utiliser le critère E-A-T de Google ?

Bon maintenant que nous le savons et que nous avons des preuves concrètes que le critère E-A-T est effectivement un facteur de classement pour Google, que pouvons-nous faire avec cette information ? Il va être difficile d’appuyer sur le bouton E-A-T pour optimiser un site. Par contre voici plusieurs choses que nous pouvons faire en tant que spécialistes du marketing pour aider les entreprises à obtenir plus d’affichage ou à mieux se classer.

Remarque : Celles-ci sont principalement basées sur les informations contenues dans les lignes directrices du rapport qualité. Bien que nous ne sachions pas exactement comment fonctionnent les algorithmes, le mieux que nous puissions faire est de prendre les informations que nous avons dans les directives de la qualité de Google et d’essayer de les reproduire sur nos sites.

  • Faites tout ce que vous pouvez pour afficher des informations relatives au critère E-A-T pour votre entreprise. Vantez-vous, pourquoi votre entreprise est la meilleure, a beaucoup d’expérience, où vous avez été mentionné, etc.
  • Faites la même chose pour vos auteurs. Faites-les publier dans des endroits faisant autorité. Affichez les informations relatives au critère E-A-T dans une biographie de l’auteur et un lien vers un profil complet de l’auteur.
  • Si vous essayez de classer du contenu YMYL, mais que vous n’avez vraiment pas d’expert pour ce secteur d’activité, il se peut que vous ne puissiez plus bien le classer de nouveau. Si vous êtes dans ce cas, nous vous recommandons de vous concentrer davantage sur d’autres sujets afin de ne pas concurrencer les sites médicaux avec un E-A-T médical, mais plutôt d’aider les gens avec des aspects de la médecine qui ne sont pas bien couverts par les grands sites. N’oubliez pas non plus que le critère E-A-T ne concerne pas seulement le nombre d’années d’expérience que vous avez dans ce domaine. Vous pouvez être médecin, mais si vous n’êtes pas reconnu en ligne comme une autorité, vous aurez probablement du mal à vous classer parmi les sites qui SONT reconnus comme tels.
  • Assurez-vous que tout fait pouvant être correctement référencé par des articles scientifiques le soit de manière simple à utiliser.
  • Travaillez pour être mentionné dans des endroits faisant autorité. Cela semble difficile, non ? Effectivement ça l’est ! Il est difficile d’obtenir un bon lien à partir d’un site faisant autorité, mais c’est le type de lien que le moteur de recherche va apprécier et analyser. Selon notre théorie, Google ne transmet le PageRank que par le biais de sites disposant d’un E-A-T décent.
  • Demandez aux utilisateurs réels d’utiliser votre site et demandez-leur de vous dire à quels aspects de votre site ils ne font pas confiance. Les utilisateurs sont-ils sceptiques quant à la gratuité de votre service ? Les chercheurs ont-ils l’impression qu’on veut leur vendre à tout prix plutôt qu’éduqués ? Existe-t-il d’autres éléments du site qui font fuire les utilisateurs ?
  • Si une entreprise a des problèmes de réputation, même si vous ne pouvez pas les résoudre en tant que consultant SEO, vous pouvez dire aux responsables d’entreprise que ces problèmes nuisent probablement à leur capacité à bien se classer. Nous vous recommandons de répondre à chaque critique négative de manière à montrer que l’entreprise travaille à la résolution des problèmes. Nous vous recommandons également de démarrer un programme pour encourager de bonnes critiques.
  • Envisager un audit de lien et au desaveu des mauvais backlink. Les liens reçus sont une preuve évidente de confiance et est un facteur important dans le critère E-A-T. Nous constatons des gains intéressants sur les sites pour lesquels nous avons désavoué des mauvais liens et gagner de nouveaux liens de site ayant un EAT fort. John Mueller a récemment confirmé que si les algorithmes détectent de nombreux liens non naturels pointant vers un site, ils risqueraient alors de faire moins confiance aux liens du site. Désavouer les liens créés uniquement pour des raisons liées au SEO peut aider à améliorer votre E-A-T en améliorant l’évaluation de la confiance de Google envers le site.

Les critères autorité et expertise dans le secteur l’automobile

Depuis le mois de Février 2019 nous avons pu constater que les sites de concessionnaire automobile qui manquait d’autorité et qui ne respentait pas les directives Google ont chutés dans les classements Google et perdu en trafic.

La firme de Mountain View connait très bien le monde automobile et sort une ou plusieurs fois par an des analyses sur le parcours client de l’acheteur d’une automobile. Il en a défini lui même les 5 moments de l’acheteur d’une voiture dans une étude, nous pouvons même parler de micro-moments.

Comment un site de concession automobile, qui se voudrait être leader, avoir une forte autorité et une grande expertise dans ce domaine, pourrait ne pas respecter ce qu’on pourrait bien interpréter comme des recommendations non ? Le moteur de recherche interprète cela comme un manque d’expertise et va déclasser le site qui perdra du trafic.

Chute de trafic après les mises à jour Google de Février Mars et Avril 2019

Chute de trafic après les mises à jour Google de Février Mars et Avril 2019

E A T pour une concession automobile problème d'expertise

E A T pour une concession automobile problème d’expertise

Un exemple sur page dans le secteur industriel

E comme expertise. Ici je souhaite prendre l’exemple d’une page d’un site dans le secteur industriel. Ce client avait un autre site B sur une autre spécialité avec une page produit très vieille mais nul en SEO, avec seulement une une suite d’une cinquantaine de mots, Qui se classait en première position de Google.

Sur son site A, nous avons créé une nouvelle page produit sur laquelle l’entreprise nous a fournit un texte avec 1980 mots, que nous avons optimisé pour le SEO. La page s’est bien classée, puis au bout de deux jours celle-ci est tombée à la 48° position…

Déconcertant.

Et si cette page manquait d’expertise ? Qu’est-ce que l’expertise d’une page ? Nous avons donc analysé cette page. Et nous avons remarqué, le produit étant très technique, tous les ingrédients TRES techniques de la page du site B manquaient dans la page sur le site A. Nous les avons donc incorporé : et devinez quoi ?

Au bout de 10 jours nous sommes remonté à la 7° place de Google ! ET Une semaine après en en 3° position.

A nous de définir ce qu’est l’expertise d’une page produit. Mais pour le coup le critère E-A-T a fonctionné sur cette page. (à DA identique)

E-A-T est-il vraiment un facteur de classement Google ?

L’idée de cet article sur le critère E-A-T m’est venu en discutant avec un prospect et un client la semaine dernière. Pourquoi aujourd’hui Metadosi propose ses stratégies SEO et de marketing digital basé sur le critère EAT ? Car nous visons la qualité et les résultats.

Bon déjà : Qu’est-ce qu’un facteur de classement ? Voici ce que dit Searchmetrics :

Le terme «facteurs de classement» décrit les critères appliqués par les moteurs de recherche lorsqu’ils évaluent des pages Web afin de compiler le classement de leurs résultats de recherche. … Comprendre les facteurs de classement est une condition préalable à une optimisation efficace du moteur de recherche.

Est-ce que le critère E-A-T est utilisé comme «critère appliqué par les moteurs de recherche lors de l’évaluation de pages Web»?

Voici ce que le livre blanc récemment publié par Google dit à propos de E-A-T:

Livre blanc Google sur e-a-t

Livre blanc Google sur E-A-T

Google indique que, pour les thèmatiques YMYL, la compréhension du critère E-A-T pour la page est davantage prise en compte. Pour moi, cela signifie que E-A-T est un facteur qui peut être pondéré à différents degrés pour différents sites.

Je vous exhorte à ne pas vous laisser entraîner dans des discussions sur la sémantique. La firme de Mountain View nous a dit que E-A-T est un élément qu’ils apprécient beaucoup lors de l’évaluation des sites YMYL. Que vous appeliez cela ou non un facteur de classement, ce n’est pas quelque chose qu’il faut ignorer !

Qu’est-ce que vous pensez de ce critère de confiance ?

Quelle est la force du facteur de classement E-A-T pour vous ? Vous avez des questions ou des commentaires ? Nous aimerions savoir ce que vous pensez !

Résumé
Nom de l'Article
E-A-T est une partie importante des algorithmes Google
Description
Le critère E-A-T est-il un facteur de classement ? Les nouvelles informations fournies par Google nous indiquent que nous devrions accorder une attention particulière à l’expertise, à l’autorité et à la confiance.
Auteur
Nom de l'éditeur
Metadosi

Nicolas Schiavon
author

Après 22 ans dans le monde de l'automobile et après avoir créé plusieurs sites internet de vente de voitures, dont le premier en 1997, et les premières pages Facebook de garage automobile, mais aussi dans d'autres domaines, Nicolas décide de mettre son savoir faire en marketing digital au services des entreprises qui décident de renforcer leur présence sur Internet. Assurer la visibilité des clients sur le digital, en les accompagnant dans leur transformation digitale et augmenter leur taux de convertion en générant des leads qualifiés grâce au référencement Google de notre agence SEO Metadosi.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest