Questions et réponses : regardez de plus près votre stratégie de SEO et de recherche

17 Sep
2017
Questions et réponses : regardez de plus près votre stratégie de SEO et de recherche

Questions et réponses : regardez de plus près votre stratégie de SEO et de recherche

Êtes-vous en retard sur la façon d’amener des clients potentiels sur votre site, puis de les transformer en prospects ?

Vous avez défini la stratégie de recherche de votre site Web de concession automobile et élaborés l’optimisation dans les moteurs de recherche (SEO) il y a des années, n’est-ce pas?

Quelqu’un de votre concession ou d’un fournisseur partenaire a probablement pris soin de lui à l’aube de l’infame « Mobilegeddon » de Google il y a deux ans, sinon plus tôt. Donc, maintenant vous êtes ok, avec un site mobile, un contenu efficace et des mots-clés, et tout le reste de manière conventionnelle.

Mais devinez quoi ? Il se peut que vous ne fassiez pas assez. Vous avez peut-être même été en retard lorsqu’il s’agit de conduire des clients potentiels sur votre site, puis de les transformer en prospects. (leads)

Les assistants digitaux vont bouleverser les interactions clients : la recherche et le SEO

Les assistants digitaux vont bouleverser les interactions clients : la recherche et le SEO

L’Internet et le comportement des consommateurs évoluent vers des cibles, en constante évolution. Et toutes les entreprises doivent considérer le rôle de Google comme le monstre dans le monde de la recherche, puis ajuster leur référencement pour tenir compte des changements d’algorithme de Google et d’autres développements techniques.

Par exemple, pouvez-vous décrire quel est le temps passé sur chaque page (Dwell Time) et comment cela compte-t-il dans les résultats de recherche de votre concession?

Ou avez-vous examiné la façon dont les consommateurs recherchent maintenant à l’aide d’assistants digitaux – habituellement sur les smartphones – comme Siri d’Apple, l’Alexa d’Amazon ou l’Assistant Google, et comment cela affecte-t-il la stratégie de recherche ?

Si vous avez répondu «non» aux deux questions, vous êtes vraiment seul – et, heureusement, vous n’êtes pas si loin derrière la courbe. Rester au courant des derniers développements dans la recherche et le référencement nécessite une diligence, et le plus souvent, la collaboration avec un partenaire SEO haut de gamme.

Pour identifier les facteurs de recherche exclusifs aux concessionnaires automobiles – et les problèmes actuels et les développements futurs qui les affecteront – nous allons passer en revu les dernières techniques de marketing de recherche automobile. Elles expliquent pourquoi il est essentiel pour les concessionnaires automobiles de surveiller leur stratégie de recherche et de référencement – pas seulement aujourd’hui, mais en permanence.

Notre but chez Metadosi, est de vous conseiller pour les marques automobiles et de leurs concessionnaires locaux. Nous fournissons des idées clés sur les tendances digitales et la stratégie pour les spécialistes du marketing automobile.

Nous sommes spécialisés dans le marketing digitale automobile et dans le référencement automobile. Le SEO, est notre spécialité, en aidant les concessionnaires locaux à obtenir des améliorations. Metadosi aide les entreprises à créer des stratégies de marketing à l’épreuve des balles qui apportent de nouveaux clients, même dans les pires marchés. Curieux de savoir comment votre SEO se déroule ? Exécutez un audit SEO gratuit pour votre concession automobile.

Stratégie de marketing pour la recherche et le SEO à destination des concessionnaires automobiles

Stratégie de marketing pour la recherche et le SEO à destination des concessionnaires automobiles

Quels sont les défis uniques auxquels sont confrontés les concessionnaires automobiles en matière de recherche et de référencement par rapport à d’autres types d’entreprises de détail ?

La première chose qui me vient à l’esprit est le paysage concurrentiel du marché de l’automobile, pas seulement avec les ventes de voitures neuves, mais avec les ventes de voitures d’occasion, les pièces, les accessoires et les services.

Par exemple, si vous cherchez sur Google « faire une vidange près d’ici », vous devrez probablement parcourir les trois quarts de la première page des résultats de recherche organiques jusqu’à ce que vous trouviez LE premier concessionnaire local sur votre marché. !

Avec un espace aussi encombré et compétitif, il est souvent difficile pour les concessionnaires locaux d’automobiles de savoir où et comment démarrer en matière de recherche et de référencement.

Souvent, ils s’appuient sur leur fournisseur de site Web, ce qui peut être une stratégie efficace tant qu’il existe un plan très clair en place qui comporte des critères de référence d’un mois, trois mois et six mois liés à l’analyse et à des objectifs commerciaux réels.

Malheureusement, la plupart des concessionnaires dont je parle ont laissé leur société de site Web gérer leur référencement dans le meilleur des cas…

Sans critiquer les agences de création de site internet, leur spécialité réside habituellement dans l’intégration de votre stock et de votre site Web, ce qui fait qu’il soit très beau. Ils mettent habituellement quelqu’un sur le référencement, le PPC [paiement par clic], publicité Adwords, mais le niveau de participation personnelle de ces énormes entreprises est souvent très faible.

Trop souvent, ils disposent d’une approche très frappante pour le référencement sur page (OnPage SEO), et si vous parcourez votre site et regardez les titres de la page, vous trouverez souvent les mêmes titres (sous la marque et la ville) que d’autres clients de votre entreprise web.

Quand était la dernière fois que vous avez parlé avec la personne qui s’occupe votre référencement ?

Je pense que beaucoup de défis rencontrés par les concessionnaires automobile en matière de référencement pour leurs propres sites Web ont trait à la complexité créée par toutes les entités du marché – qui comprennent non seulement les concessionnaires automobile concurrents, mais aussi les constructeurs automobiles et les tiers comme les infomédiaires comme la Centrale, le Boncoin, Autoscout24 etc. – qui optimisent tous des termes, des mots clés et des stocks similaires (sinon exactement identiques) pour lesquels les concessionnaires optimisent leur site et essayent de se positionner. (D’ailleurs il va falloir expliquer aux concessionnaire pourquoi il ne faut pas avoir de « vitrine » sur ces infomédiaires)

Cela fait du SEO un environnement difficile qui peut considérer que la position du concessionnaire est usurpée sur les pages de résultats de recherche par les entités auxquelles elles sont également contractées pour leur envoyer des affaires et du trafic.

Et compte tenu des énormes dépenses de marketing et des ressources, certaines de ces entités se sont combinées à la valeur des ventes par unité, il y a clairement beaucoup d’enjeu, ce qui rend cette question plutôt unique pour l’industrie automobile.

Comment le concessionnaire moyen fait-il en termes d’optimisation de son site Web pour la recherche et quels sont les erreurs les plus courantes que font les concessionnaires?

Certains concessionnaires font actuellement un travail décent en termes d’optimisation de leur site Web pour la recherche, car ils le voient dans le cadre de leur stratégie globale de marketing.

Ils savent que le marketing de recherche est directement lié au trafic du site Web et peut être exécuté à la fois par des efforts payés et d’autres non rémunérés. En outre, ils l’ont liée à des objectifs commerciaux réels et mesurent ces objectifs avec un outil tiers, comme Google Analytics.

Cela étant dit, l’une des plus grosses erreurs que font les concessionnaires automobiles est de penser que le trafic sur leur site garantit des résultats. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans la plupart des situations.

Les concessionnaires qui réussissent surveillent et modifient constamment leur site Web, en précisant l’endroit où ils envoient le trafic de recherche et en connaissant le taux de conversion de leurs pages de destination. Avec cette approche plus holistique et évolutive, ils ont un bon sens de ce qui se passe en termes de conversions et peuvent évaluer si les visiteurs sont des prospects qualifiés qui se transforment en ventes de voitures ou en rendez-vous pour l’entretien et la révision.

L’erreur la plus courante est, de loin, le manque de préparation des concessionnaires lorsqu’il s’agit de référencement.

Comme je l’ai déjà mentionné, de nombreux concessionnaires autorisent simplement leur agence Web à gérer une grande partie de leur marketing en ligne. . . ce qui est bien mieux que de ne rien faire, mais rarement l’emporte sur la concurrence.

Comme vous le savez, les ventes de voitures sont à peu près aussi concurentielles qu’il est possible de l’imaginer. Lorsque vous autorisez votre SEO (ou PPC) à être générique, ou similaire à d’autres concessionnaires, comment vous attendez-vous à vous démarquer dans Google ou des offres potentielles ? Vous ne pouvez pas.

Prenez le temps de parler avec votre équipe de référencement. Stratégisez les titres de page, les mots-clés, etc. ensemble, ne les laissez pas la gérer sans passer quelques appels pour vous assurer que la stratégie est saine.

Par rapport au passé, il ne fait aucun doute que les concessionnaires sont vraiment confrontés à des problèmes de référencement communs.

Il devrait y avoir énormément d’attention accordée au référencement naturel au sein des concessionnaires automobiles, et c’est payant. Cependant, il existe un long chemin à parcourir, d’autant plus que Google continue de changer et d’augmenter le niveau.

Une immense opportunité que nous rencontrons pour les concessionnaires automobile qui, je crois, pourrait les faire ressortir des concurrents et des sites d’infomédiaire est d’optimiser leurs sites pendant des moments clés dans leur tunnel d’achat complet, tous ces micro moments qui aident les consommateurs à prendre des décisions (recherche véhicule idéal, prix de leurs reprise, etc.), plutôt que d’optimiser uniquement pour la fin de l’entonnoir.

Cela pourrait être une victoire rapide pour les concessionnaires prospectifs.

Quels sont les développements ou défis récents dans le référencement et les algorithmes de Google dont doivent être conscients des spécialistes du marketing automobile ?

L’un des changements les plus drastiques est le mobile.

Bien que le mobile ne soit pas un nouveau support, les concessionnaires n’ont toujours pas mis à jour leur réflexion, leur stratégie de site Web en ligne ou leur stratégie de marketing de recherche dans le fait que plus de la moitié de leur trafic de site Web proviendrait d’un appareil mobile. En fait, les recherches effectuées à partir de Facebook ont révélé qu’environ deux sondés sur cinq préfèrent réserver un essai à partir d’un appareil mobile.

Pour commencer avec le mobile, il existe plusieurs endroits où les concessionnaires devraient vérifier leur entreprise et leur emplacement afin qu’ils apparaissent comme une organisation réputée dans toutes les recherches pertinentes.

En outre, les recherches «Autour de moi» de Google deviennent plus populaires auprès des acheteurs mobiles d’aujourd’hui, les concessionnaires automobile devraient investir dans le pack Google Map, le marketing de recherche à l’aide des extensions d’emplacement Google et les annonces de recherche Google Local pour s’assurer qu’ils se situent devant et convertissent : ces clients à forte intention.

82% de la recherche locale resulte en un appel ou une visite en concession

82% de la recherche locale resulte en un appel ou une visite en concession

Avez-vous déjà entendu parler du temps passé sur chaque page (Dwell Time) ? Probablement pas, mais c’est vraiment important.

Je suis sûr que vous connaissez le terme « piège à clics » (Clickbait), où quelqu’un publie des titres ou des images scandaleuses, avec le seul but d’obtenir une visite sur le site. Le problème: ça marche. Le problème majeur: Google le déteste. Google le déteste parce que la plupart des gens vont sur le site, se rendent compte que c’était une astuce, et cliquent sur le bouton de retour.

Le temps passé sur la page est mesuré par Google pour évaluer la qualité de contenu de votre site. Si quelqu’un frappe son bouton arrière immédiatement après l’atterissage sur votre page, il lui dit que cette page est de mauvaise qualité et votre classement va tomber.

Voici le truc : votre agence Web essaie probablement de générer du trafic directement vers vos PDV [pages de vente détaillées du véhicule] et SRP [page des résultats de recherche] afin d’augmenter les conversions. Lorsque vous faites cela, vous réduisez souvent le temps passé sur la page – un facteur de classement majeur. Parlez à votre équipe de SEO.

Un défi immédiat qui vient à l’esprit est l’accent récent de Google sur le fait de donner une préférence de classement de recherche aux sites mobiles qui se chargent plus rapidement et mieux. Ceci est souvent impacté par les fenêtres pop-up sur les sites des concessionnaires.

Essentiellement, Google classera négativement un site web sur cette question si ses pop-up sont trop encombrantes ou intrusifs, ou simplement ne fonctionnent pas. C’est un problème facile à réparer: J’encourage les concessionnaires automobiles à faire le point sur l’emplacement de leurs sites dans les résultats de recherche Google à partir de leurs téléphones mobiles et à voir si un site mobile mal chargé fait partie du problème.

Une tendance à venir et croissante que les distributeurs automobiles devraient savoir est le concept de contenu dense, ce qui signifie essentiellement de classer les sites Web qui offrent le contenu le plus utile dans la plus petite quantité d’espace, plus haut que ceux qui sont tout simplement munis de mots-clés.

Ce sera un grand changement dans le jeu du SEO, et les concessionnaires seraient prudents de commencer à adapter leur contenu à ce nouvel algorithme dès que possible.

Quels sont les composants incontournables d’une stratégie de SEO de concession automobile efficace ?

Je recommande toujours aux concessionnaires de mettre en œuvre une stratégie de marketing globale très simple, solide et spécifique, liée aux objectifs commerciaux réels.

Dans ce cas, avec les concessionnaires automobiles, il s’agit de deux grands objectifs: vend-il des voitures ou vend-il un service.

Les activités de marketing devraient être mises en place afin qu’elles puissent mesurer avec précision si les objectifs de l’entreprise sont atteints et par quelle tactique.

Par exemple, dans le cas du marketing de recherche, vous pouvez mesurer les différentes actions que votre audience execute pour vous donner une image claire de sa position dans l’entonnoir de vente: le trafic du site Web, les formulaires remplis sur le site, les appels téléphoniques, etc.

Communication, stratégie sur la page et liens. Laisse-moi expliquer.

Vous devez communiquer avec votre équipe de SEO au moins une fois par mois pour vous assurer que votre stratégie est en cours de mise en œuvre. J’ai rencontré beaucoup trop de concessionnaires qui n’ont pas la moindre idée de ce que font leurs équipes de référencement.

Votre stratégie sur la page doit inclure le géotargeting, et le bon contenu et les mots clés de haut en bas. En ce qui concerne les titres de page, les balises de page, le contenu des pages de ventes de voiture, etc., tous doivent avoir une stratégie globale, ainsi que des objectifs individualisés.

Enfin, les liens doivent être à la fois entrants et sortants. Wikipedia contient environ 20 à 100 liens sur chacune de ses pages – et ils servent au classement de tout. Apprenez auprès des leaders et assurez-vous d’avoir des liens sortants de qualité. Et surtout, n’oubliez pas que l’algorithme principal de Google est toujours basé sur les liens entrants. Obtenez en plus, maintenant.

Les deux premières choses auquelles je pense que les concessionnaires devraient avoir pour une stratégie SEO efficace sont les suivantes:

Premièrement: une stratégie de contenu à cycle complet, ce qui signifie que le référencement doit tenir compte de toutes les phases du parcours du consommateur: les micro moments qui composent le processus d’achat, et pas seulement pour la vente du véhicule.

Deuxième: faire des rapports efficaces, digests, et utilisables. Il y a une grande question qui pèse sur tous les agences de marketing digital, et c’est la découverte de rapports efficaces et transparents sur les activités qui présentent l’image entière.

Il est difficile de bien comprendre vos dépenses si vous ne pouvez pas lire les rapports que vous obtenez de votre équipe ou fournisseurs. Si vous ne vous sentez pas confiant dans les rapports que vous obtenez, cherchez des outils pour résoudre cela afin que vous ayez une visibilité complète sur les sources générant des prospects par rapport à juste les attribuer au dernier clic.

Quels sont les développements à venir ou de nouvelles possibilités dans la recherche en ligne qui nous intéressent particulièrement ?

J’ai suivi quelques idées qui me semblent vraiment fascinantes. Tout d’abord, la commodité croissante de la recherche vocale (c’est-à-dire, «Siri, pouvez-vous trouver un concessionnaire automobile près de chez moi?»), Aura un impact dramatique sur les stratégies de recherche payées.

Un article récent sur Search Engine Land fait un point intéressant: avec un écran, nous pouvons faire défiler facilement les résultats payés s’ils ne sont pas intéressants, mais avec la technologie vocale, les personnes devront attendre des secondes pour écouter une annonce. Les gens peuvent être frustrés s’ils doivent écouter une publicité avant d’obtenir une réponse de leurs assistants digitaux.

En plus de la recherche vocale, j’ai testé les conversions Google Store Visit pour voir comment les clics d’annonces influencent les visites dans les magasins. Cela peut aider les concessionnaires à déterminer quelles campagnes entraînent le trafic piéton le plus important.

En outre, j’ai regardé les annonces de sensibilisation locale dynamiques de Facebook qui offrent des publicités hyper-ciblées aux personnes dans le quartier du concessionnaire.

Une chose frappante chez Google, il y a deux sujets qui sont essentiels pour Google pour les concessionnaires: le mobile et la vidéo.

Les statistiques sont frappantes : 69% des personnes ont été influencées par YouTube lors de l’achat d’une voiture. Un acheteur sur trois qui a utilisé un appareil mobile dans le cadre du processus d’achat d’une voiture a trouvé ou appelé un concessionnaire automobile à partir de son appareil mobile. Et 50% des acheteurs de voitures qui ont un appareil mobile utilisent leurs smartphones chez le concessionnaire.

Alors, qu’est-ce que cela signifie pour votre concession ? Les vidéos provoquent l’intention d’achat chez l’acheteur potentiel, alors avez-vous mis en ligne des vidéos sur YouTube?

Cela signifie également que les gens achètent des voitures sur leurs appareils mobiles, à la fois avant d’arriver chez vous et pendant qu’ils sont là. Assurez-vous que votre référencement mobile est au point.

La recherche traditionnelle était plus facile à optimiser, car il fallait toujours s’asseoir derrière un ordinateur. Lorsque on a ajouté la recherche mobile dans le mix, la complexité a considérablement augmenté.

SEO : quelle stratégie adopter pour la recherche vocale ?

SEO : quelle stratégie adopter pour la recherche vocale ?

Les concessionnaires doivent planifier à l’avance et optimiser les nouveaux formats de recherche à venir qui vont atteindre le monde du SEO au cours des 12 à 18 prochains mois. Avec la popularité de Siri et Alexa, il y a eu une augmentation significative des recherches vocales, et c’est un point que les concessionnaires devraient surveiller.

Il existe un certain nombre de nouveaux formats comme celui-ci qu’il faut commencer à considérer. Un autre est la recherche contextuelle, qui tire parti des données situationnelles associées à la géolocalisation.

L’optimisation de la recherche contextuelle prend en compte l’activité d’une recherche mobile au-delà d’une position GPS ou wifi, y compris l’activité dans laquelle un chercheur mobile peut participer ou d’autres applications ouvertes sur leur smartphone qui peuvent aider à identifier l’intention derrière la recherche.

Nicolas
author

Après 22 ans dans le monde de l'automobile et après avoir créé plusieurs sites internet de vente de voitures, dont le premier en 1997, et les premières pages Facebook de garage automobile, mais aussi dans d'autres domaines, Nicolas décide de mettre son savoir faire en marketing digital au services des entreprises qui décident de renforcer leur présence sur Internet. Assurer la visibilité des clients sur le digital, en les accompagnant dans leur transformation digitale et augmenter leur taux de convertion en générant des leads qualifiés grâce au référencement Google de notre agence digitale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.